Solitaire du Figaro
Interview

« La Solitaire du Figaro est reconnue dans le monde entier comme un monument de la course au large »

Malgré la crise sanitaire et son lourd impact sur l’écosystème sportif, la course au large est une discipline qui continue à séduire les sponsors. Et ce n’est pas la Solitaire du Figaro qui va contredire cet adage. Compétition maintenue en 2020 et en 2021, elle est parvenue à signer de nombreux nouveaux accords commerciaux au cours des derniers mois, permettant de conforter son statut dans l’univers de la voile. Joseph Bizard, Directeur Général d’OC Sport Pen Duick, organisateur de La Solitaire du Figaro, énumère pour Ecofoot les arguments qui permettent à la compétition d’attirer les partenaires, y compris en période de crise. Entretien.

Comment se passe l’édition 2021 de La Solitaire du Figaro ? La préparation et l’organisation de la compétition n’ont-t-elles pas trop été perturbées par la crise sanitaire ?

La Solitaire du Figaro est une des seules courses à la voile à avoir été maintenue en 2020 avec le Vendée Globe, dans le respect total du dispositif sanitaire et en collaboration étroite avec les partenaires des collectivités et villes étapes. La preuve que la course au large est attractive et que La Solitaire du Figaro est un beau produit de sponsoring.

Malgré la période difficile, nous avons resigné avec certains partenaires historiques et contracté avec de nouveaux. La course océanique offre exactement ce dont le public a besoin : en phase avec son temps, elle répond à une inspiration encore plus forte depuis le début de la crise que nous traversons. Preuve en est, malgré le contexte Covid, la Loire Atlantique a signé un engagement pérenne sur 6 ans. Des partenaires privés comme Suzuki ont également renouvelé leur engagement cette année. Et nous avons aussi bouclé l’arrivée de Medaviz, de la maison champagne Charles Collin, des Chantiers de l’Atlantique, du parc éolien en mer de Saint-Nazaire… Clairement, le contexte Covid a accéléré la transformation digitale du format course au large. Les étapes enregistrent désormais des audiences et un niveau d’engagement historiques sur les réseaux sociaux.

Nous avons pu maintenir l’organisation de La Solitaire du Figaro en 2020 et 2021 pour plusieurs raisons. Premièrement, cette épreuve est historique, elle a fêté ses 52 ans cette année. C’est un passage obligé et une valeur sure. L’écosystème que nous avons mis en place repose sur un événement en phase avec son temps. La voile est un sport qui se digitalise : c’est un levier formidable pour le grand public avec des moyens incroyables déployés pour suivre la course en vidéo. Sans oublier le développement de Virtuel Regatta, dont le nombre de joueurs est passé ces derniers temps de 10 000 à 45 000 !

Quelles sont les principales sources de revenus de La Solitaire du Figaro ?

La course au large en France ne vend pas ses images et ne perçoit pas de revenus de billetterie. Elle est financée exclusivement par les budgets de sponsoring et les montants versés par les collectivités et autres institutions publiques.

« La voile est riche de belles valeurs et de symboles vertueux »

La voile est une discipline qui attire naturellement les annonceurs. Comment expliquez-vous cette caractéristique ? Quels sont les atouts de La Solitaire du Figaro pour séduire les partenaires ?

La voile – et plus particulièrement la course au large – attire les marques commerciales mais aussi les fondations, institutions, collectivités… pour plusieurs raisons :

Premièrement, la fidélité des partenaires, sponsors ou encore armateurs crée un cercle vertueux permettant d’attirer d’autres partenaires. On constate que les partenariats s’inscrivant dans la durée offrent un résultat gagnant/gagnant en termes de reconnaissance, de gain de notoriété et de ROI (ndlr : retour sur investissement).

Par ailleurs, la voile est riche de belles valeurs et de symboles vertueux, incarnant la performance sportive, le dépassement de soi, la combativité, le courage, l’aventure extrême, l’humilité face aux éléments naturels… La voile est un sport propre sans polémique de dopage. Elle inspire le rêve et l’imaginaire. L’épopée des marins autour du monde est inspirante. Les partenaires qui s’engagent auprès des compétitions et des skippers souhaitent surfer sur ces valeurs positives pour séduire leurs cibles.

« La voile est l’un des rares sports où l’équipe porte le nom du sponsor »

Sur le circuit Figaro, le ticket d’entrée est beaucoup plus accessible pour les marques avec un retour sur investissement très intéressant à l’externe mais aussi en interne : la voile permet de faire vivre de riches expériences à ses salariés. Cette légendaire régate qui passionne les foules depuis plus de 50 ans procure des sensations fortes et des émotions sans précédent.

La voile est un support de sponsoring intéressant qui offre une multitude de possibilités de stratégies de communication. C’est l’un des rares sports où l’équipe porte le nom du sponsor. La Solitaire du Figaro commercialise des formules accessibles permettant d’attirer les PME et offre une réelle proximité avec l’événement et les skippers. Course en solitaire par étapes, elle permet l’activation de stratégies de communication sur les territoires des partenaires. Pour les collectivités et villes qui accueillent l’événement, c’est une formidable opportunité de faire rayonner leurs atouts.

La Solitaire du Figaro offre également un cadre idéal pour les opérations de relations publiques, les événements incentive ou encore le team building. Nous mettons en place des formules sur-mesure et adaptées pour vivre la course de l’intérieur dans les meilleures conditions : suivi des départs et arrivées, embarquement sur un Figaro, découverte des paddocks et des espaces réservés à l’organisation…

Le plateau de La Solitaire du Figaro est généralement composé de skippers majoritairement français. Envisagez-vous un plan d’action pour attirer davantage de skippers internationaux à l’avenir ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°81


    « La Solitaire du Figaro est reconnue dans le monde entier comme un monument de la course au large »
    To Top
    Send this to a friend