Interviews

K. Yalale : « A LaLiga, notre fonctionnement se base sur le principe Think Global, Act Local »

laliga global network
EFECREATA.COM / Shutterstock.com

Grâce à la mise en place de sa nouvelle stratégie « LaLiga Global Network », le championnat espagnol poursuit actuellement son développement international à vitesse grand V. Afin d’en savoir davantage sur cette politique de développement, Ecofoot.fr est parti cette semaine à la rencontre de Kevin Yalale, International Business Developer au sein de LaLiga, en charge notamment du développement du championnat espagnol sur les marchés d’Afrique de l’Ouest.

Pouvez-vous nous décrire votre rôle au sein de La Liga ? Où êtes-vous basé pour accomplir vos missions ?

Je suis délégué de LaLiga, son représentant pour le Sénégal, la Côte d’Ivoire et la Mauritanie, basé à Dakar. Je fais partie de « LaLiga Global Network », programme lancé il y a bientôt un an au sein de LaLiga pour son développement international.

Nous sommes plusieurs professionnels à travers le monde à œuvrer sur ce programme, avec comme responsabilité d’aider LaLiga à accomplir sa stratégie de développement internationale. Cette présence internationale permet d’être plus proche de nos fans, d’améliorer la valeur de la marque LaLiga et d’ouvrir des nouvelles opportunités stratégiques sur place.

A LaLiga, notre fonctionnement se base sur le principe « Think Global, Act Local ». Un fonctionnement logique pour la meilleure ligue du monde.

Quelle est la notoriété du championnat espagnol en Afrique de l’Ouest, et plus précisément au Sénégal, en Mauritanie et en Côte d’Ivoire ? Des études ont-elles été menées à ce sujet ?

Elle est grande ! Nous avons de nombreux fans en Afrique et plus particulièrement en Afrique de l’Ouest car les fans de cette région sont connaisseurs et consommateurs de bon football. D’un côté, nous avons les plus anciens qui ont connu les performances de Yaya Touré durant ses années folles barcelonaises entre 2007 et 2010. Il a notamment été le premier ivoirien à gagner la C1 de l’histoire. Et de l’autre, des plus jeunes qui veulent un vrai spectacle de football, avec de l’émotion et de l’intensité.

LaLiga compte de plus en plus de fans en Afrique de l’Ouest. Il était donc normal de s’y implanter.Click to Tweet

Dès lors, avec LaLiga, ils sont servis tous les weekends. On citera en exemple la course au titre entre le Real Madrid, le Barça, l’Atletico et Valence, les nombreux derbies endiablés (Séville – Betis) ainsi que la bataille pour les places européennes (Villareal et la Real Sociedad). Grâce à toutes ces affiches, LaLiga compte de plus en plus de fans en Afrique de l’Ouest. Il était donc normal de s’y implanter.

Quelle est la stratégie mise en place par La Liga pour développer la notoriété du championnat espagnol sur ces trois marchés ? Quels sont les objectifs visés par La Liga ?

Nous avons fait un travail d’analyse en amont pour savoir quelle stratégie adopter pour développer au mieux notre notoriété dans ces trois pays. Nous avons décidé de nous focaliser sur plusieurs axes, comme le domaine digital et les réseaux sociaux.

Nous voulons être au plus proche de nos fans, interagir et échanger avec eux. En d’autres termes, leur amener à comprendre qu’ils font partie intégrante de LaLiga et qu’ils ne sont pas juste de simples spectateurs. Nous travaillons aussi avec des partenaires locaux et les fédérations afin de concrétiser des projets sportifs. Mais je peux aussi citer le développement du football féminin sur place, la lutte contre le piratage, des actions et activations avec le diffuseur local…

Au final, nous sommes bien plus que du football, nous sommes LaLiga et nous le montrons sur le terrain.

Dans vos missions, aidez-vous également les clubs de Liga à optimiser leur stratégie d’internationalisation en Afrique de l’Ouest ? Certains clubs ont-ils développé une présence dans la région (antenne locale, partenariats clubs, école de football…) ? Mettez-vous en relation les clubs avec de potentiels partenaires commerciaux ?

Bien sûr ! Il y a énormément d’interactions entre les clubs et LaLiga. Nous travaillons, main dans la main, afin d’améliorer, ensemble, le rayonnement de la compétition. Par exemple, s’il y a un « peña » (un fan club) dans le pays, nous pouvons l’aider à organiser différentes activités, tant que cela valorise notre championnat dans son ensemble sur le territoire.

Cependant, il ne faut pas se tromper d’objectif. Nous sommes là pour améliorer la visibilité de LaLiga dans la région, incluant donc tous les clubs professionnels espagnols sans distinction aucune et pas juste un ou deux clubs en particulier.

L’expansion internationale de LaLiga est étroitement liée à celle de ses clubsClick to Tweet

En ce qui concerne la présence des clubs sur place, l’expansion internationale de LaLiga est étroitement liée à celle de ses clubs. La décision de promouvoir un projet comme « LaLiga Global Network » profite non seulement à LaLiga, mais aussi aux clubs, qui comptent sur notre réseau international pour atteindre les territoires ciblés.

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer