red star fc développement
Interview

Red Star FC, ambition 2024

Red Star FC

Incorporation d’une nouvelle cellule commerciale, édification d’un centre de formation, reconstruction du stade Bauer à horizon 2024… la direction du Red Star FC a dernièrement lancé sa politique de grands travaux devant assurer le développement sportif et économique du club. Et si la crise du Covid-19 a entraîné quelques ajustements, le club audonien reste fidèle à sa ligne directrice qui doit lui permettre de s’installer en Ligue 2, voire de viser à terme la Ligue 1. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Louison Auger, Directeur Général Adjoint en charge des revenus et du développement du Red Star FC, dévoile les grandes orientations de la nouvelle stratégie commerciale que souhaite impulser le club francilien.

La pandémie de Covid-19 a très lourdement impacté les activités des organisations sportives. Comment le Red Star FC traverse-t-il économiquement cette période sans compétition ? Les aides gouvernementales aident-elles le club à tenir le choc sur le plan financier ?

Le modèle économique des clubs de football professionnel est relativement simple. Il dépend des droits TV et des indemnités de mutations joueurs. La partie relative au sponsoring et aux recettes matchday représente par ailleurs, en National, une proportion importante. Les droits TV ne sont pas aussi significatifs qu’en Ligue 2.

Alors oui, le Red Star, comme tout autre club professionnel a été impacté financièrement par la crise sanitaire. Il nous restait 4 matches à jouer à domicile lorsque la saison a été prématurément arrêtée. Nous devions lancer un événement dédié au mécénat qui a dû être annulé. Nous devions également présenter notre maillot pour la saison 2020-21 et nous avons été contraints de repousser le lancement.

La direction a fait le nécessaire pour bénéficier des aides de l’Etat (activité partielle pour l’encadrement et le sportif), sollicitation de suspension des loyers… Nos demandes de PGE sont encore en cours d’instruction.

Nous avons parallèlement réalisé quelques arbitrages stratégiques dans nos dépenses et investissements. Par exemple, nous avions prévu une première phase d’aménagements du stade Bauer pour le mettre en conformité avec les normes imposées en Ligue 2. Etant donné notre situation sportive au moment de l’interruption du championnat (ndlr : 4ème de National) et les conséquences économiques de la crise, nous avons décidé d’abandonner certains travaux pour allouer ce budget dans les frais de fonctionnement du club. Nous avons opéré des choix en cohérence avec notre projet de développement.

Dans la foulée de votre nomination en tant que Directeur Général Adjoint, au mois de janvier dernier, le Red Star FC s’est doté d’une nouvelle cellule chargée de dynamiser les recettes commerciales du club au sens large (sponsoring, billetterie B2B & B2C, merchandising…). Comment est organisée cette nouvelle cellule commerciale ?

Sur ce sujet, le club part quasiment d’une feuille blanche. Le Red Star ne comptait plus aucun commercial depuis la fin de son contrat avec la régie commerciale Lagardère Sports (ndlr : renommée depuis SPORTFIVE), intervenue à l’issue de la saison 2016-17. Le club était alors seulement composé d’un service billetterie et d’un pôle merchandising. Il ne percevait plus de recettes de billetterie B2B et seulement quelques contrats de sponsoring incluaient une contrepartie financière. Pourtant, le Red Star FC jouit d’une puissante image de marque, grâce notamment à une excellente stratégie de communication menée depuis plusieurs années.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°69


    Red Star FC, ambition 2024
    To Top

    Send this to a friend