réseaux sociaux top 14
Interview

« La stratégie d’animation des réseaux sociaux du Racing 92 est particulièrement pertinente »

Même s’ils accusent toujours du retard sur leurs homologues de Ligue 1 en termes d’abonnés ; les clubs professionnels du rugby français sont fortement montés en puissance dans l’animation de leurs communautés sur les réseaux sociaux au cours des dernières saisons. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Samy Bouclet, Fondateur de l’Observatoire Sport et Digital, livre ses analyses sur les différentes stratégies SMO des clubs de TOP 14. Propos recueillis par Anthony Alyce et Karim Ghariani.

Les clubs de TOP 14 comptent généralement moins d’abonnés que leurs homologues de Ligue 1 sur les principales plateformes sociales. Cet écart s’explique-t-il exclusivement par la différence de popularité entre les deux disciplines ?

Plusieurs facteurs peuvent en effet expliquer cet écart entre les communautés de Ligue 1 et de Top 14. La différence de popularité entre les deux disciplines est un élément d’explication. D’autant que l’image du rugby a quelque peu souffert ces derniers temps, en raison des différents débats ouverts sur le plan médical, notamment au niveau des commotions cérébrales. Des débats qui peuvent dissuader les parents d’inscrire leurs enfants au rugby.

Durant la dernière décennie, les résultats du XV de France n’ont également pas été très bons – même si on observe une embellie depuis deux ans. Le rugby français n’a pas pu alors surfer sur les résultats de sa sélection pour développer massivement la notoriété de la discipline. C’est dommage car, ces dix dernières années, l’usage des réseaux sociaux a explosé. Enfin, la professionnalisation du rugby français a démarré plus tardivement que celle du football. Il est donc logique que le monde de l’ovalie accuse un léger retard sur celui du ballon rond.

En Ligue 1, les clubs qui accumulent le plus d’abonnés sur les réseaux sociaux sont également ceux qui investissent d’importants moyens sur les canaux numériques. N’existe-t-il pas aujourd’hui une différence de moyens consacrés sur les réseaux sociaux entre les clubs de L1 et ceux de TOP 14 ?

Oui, c’est un élément à prendre en compte. Aujourd’hui encore, certains clubs de PRO D2 emploient qu’une seule personne pour gérer l’ensemble de la stratégie de communication. Néanmoins, petit à petit, tous les clubs comprennent l’intérêt d’embaucher des professionnels de la communication numérique et de l’animation des réseaux sociaux pour satisfaire leur stratégie de marque et de développement. Assurément, les clubs de TOP 14 et de Pro D2 vont continuer à monter en puissance sur de tels sujets lors des années à venir.

🏉 Trois clubs de rugby dans le TOP 25 🇫🇷 sur Facebook

Trois formations de TOP 14 parviennent à se hisser parmi les 25 premières communautés de clubs de sports collectifs français sur Facebook. Le Stade Toulousain, premier représentant du rugby français, se classe au 11e rang et devance notamment les rivaux (et amis) du Toulouse Football Club.

Le RC Toulon pointe au 14ème rang tandis que l’ASM Clermont Auvergne figure à la 19ème place. A noter qu’un club de Lidl Starligue (PSG Handball) et de D1 Arkema (PSG Féminines) sont également présents dans ce TOP 25.

Quels facteurs clés de succès un club de TOP 14 doit-il réunir pour réussir sa stratégie Social Media ? Certains facteurs sont-ils propres au monde de l’ovalie ?

Malgré la professionnalisation de la discipline, les clubs de TOP 14 ont su conserver une vraie relation de proximité avec l’ensemble de leurs parties prenantes dont les supporters. Les clubs doivent absolument surfer sur ce lien fort pour engager leurs communautés sur les réseaux sociaux. D’autant que, si nous faisons abstraction du football, les clubs de rugby réunissent souvent les plus importantes communautés de leur département voire de leur région. Les clubs doivent se servir des réseaux sociaux pour cultiver cette proximité. La mise en avant des supporters ou encore la mise en scène de symboles forts du territoire sont des axes particulièrement intéressants à travailler pour les clubs de rugby.

« La mise en scène de symboles forts du territoire est un axe particulièrement intéressant à travailler pour les clubs de rugby »

Toutefois, le respect des traditions et des valeurs chères au monde de l’ovalie ne doit pas servir d’excuse pour ne pas explorer de nouveaux univers. Des réseaux sociaux comme TikTok ou encore Twitch sont pertinents pour les clubs pour conquérir les jeunes générations. D’ailleurs, certains clubs de TOP 14 et de PRO D2 ont sauté le pas en ouvrant des comptes officiels sur ces nouvelles plateformes.

Quel club de TOP 14 citeriez-vous en exemple pour la bonne gestion de ses réseaux sociaux ? Sur quels piliers repose sa stratégie à succès ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°81


    « La stratégie d’animation des réseaux sociaux du Racing 92 est particulièrement pertinente »
    To Top
    Send this to a friend