Droits TV

Quel montant pour les droits TV domestiques de Ligue 1 ?

droits tv ligue 1 montant
Paolo Bona / Shutterstock.com

La Ligue de Football Professionnel a annoncé hier le lancement de sa consultation concernant la commercialisation des droits TV domestiques de Ligue 1 pour la période 2020-24. Un lancement finalement anticipé qui confère au football professionnel français une certaine marge de manœuvre en cas de non-atteinte des prix de réserve. Décryptage…

Les spéculations sont allées bon train concernant le lancement de l’appel d’offres des droits TV de la Ligue 1. Initialement attendue pour l’autonome 2017 puis envisagée pour 2019, la LFP a finalement décidé de lancer la consultation dès ce mois d’avril concernant la commercialisation des droits audiovisuels domestiques de Ligue 1 pour la période 2020-24.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Un lancement qui s’est accompagné de son lot de surprises lors de la présentation réalisée hier par les dirigeants de la Ligue. Premier choix fort : la LFP a décidé de revoir la programmation des journées à partir de la saison 2020-21. Une refonte qui a tenu compte à la fois des désidératas des diffuseurs nationaux et des dirigeants de clubs, tout en songeant également à la visibilité du championnat sur certains marchés internationaux.

Si les cases horaires premiums historiques seront maintenues (vendredi soir 21h, samedi après-midi 17h, dimanche soir 21h) ; en revanche, de nouvelles cases font leur apparition. Notamment celle du samedi soir à 21h. Une rencontre par journée sera également planifiée dimanche à 13h, afin de contenter les marchés d’Asie-Pacifique, dont la Chine. Enfin, le multiplex, comportant 4 rencontres, a été déplacé à dimanche 15h, afin de favoriser le taux de remplissage des enceintes de Ligue 1.

programmation ligue 1

Comment s’articulera la procédure ?

Concernant le découpage, la LFP a concocté 7 lots pour la Ligue 1 dont les 4 premiers permettant de diffuser l’intégralité des rencontres du championnat. Un découpage, associé à la possibilité pour la première fois d’octroyer des droits de sous-licence, qui doit permettre de faire entrer le maximum d’acteurs dans la procédure.

lots lfp droits tv ligue 1

Les lots seront attribués via une procédure d’enchères séquentielles. Pour chaque lot, un prix de réserve a été fixé. Si ce prix de réserve n’a pas été atteint, un droit de match-up peut être activé. C’est-à-dire l’acteur ayant réalisé la meilleure offre peut l’aligner sur le prix de réserve pour obtenir le lot en jeu. Pour que l’ensemble des lots soient attribués, il est nécessaire que le montant final récolté soit, à minima, égal à la somme des prix de réserve fixés par la LFP.

La procédure durera au total un peu plus d’un mois. Suite à l’ouverture de la consultation, les acteurs intéressés par l’appel d’offres disposeront d’une dizaine de jours – du 07 au 17 mai – pour poser leurs questions concernant la procédure. Puis ils devront remettre leurs offres qualitatives le 28 mai prochain. Enfin, les enchères séquentielles se dérouleront le 29 mai prochain avec attribution définitive des lots (sous réverse de l’atteinte du prix de réserve).

calendrier procédure ligue 1 droits tv

Pourquoi avoir choisi ce timing pour lancer la consultation ?

Lors de la présentation de la consultation réalisée par la LFP, aucun montant n’a été évoqué. Néanmoins, selon l’entourage de certains dirigeants de Ligue 1, la somme des prix de réserve des différents lots serait autour de la barre des 1 milliard d’euros par saison. Un montant qui permettrait au football professionnel français de rattraper une partie de son retard sur ses voisins européens.

Mais un tel montant sera-t-il atteint ? La question se pose à l’heure où la concurrence n’est pas clairement définie. S’il ne fait guère de doutes que Canal + et BeIN Sports se positionneront lors de cette consultation, en revanche, une incertitude subsiste quant à la position de SFR Sport (qui sera prochainement renommé RMC Sport). Alain Weil, patron d’Altice France – maison mère de RMC Sport – avait dernièrement indiqué ne pas souhaiter un lancement trop rapide de l’appel d’offres des droits TV de Ligue 1. Après avoir investi plus de 100 M€ par saison pour acquérir la Première League et 350 M€ par exercice pour obtenir les droits TV des compétitions européennes sur le marché français, le groupe de Patrick Drahi aurait aimé faire une pause dans sa stratégie d’acquisition de droits sportifs. La LFP ne lui en laisse pas l’opportunité.

Néanmoins, en lançant aussi tôt son appel d’offres et en fixant très certainement des prix de réserve élevés, la LFP se laisse une chance d’organiser un nouveau tour de table plus tard en cas de non-atteinte de ses objectifs financiers. Une stratégie qui laisse une marge de manœuvre conséquente à la Ligue de Football Professionnel. Car cet appel d’offres revêt un enjeu primordial pour l’avenir du football professionnel français. Mieux vaut ne pas rater ce rendez-vous important…

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer