Droits TV

Manchester United, roi des recettes TV de Premier League

classement droits tv premier league 2017-18
Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Malgré son titre obtenu avec un record de points, Manchester City n’est pas le club de Premier League à avoir perçu la plus importante dotation de droits TV pour la saison 2017-18. Explications…

2,4 Mds £ (2,7 Mds €) ! C’est le montant extraordinaire que se sont partagé les 20 clubs britanniques ayant disputé la saison 2017-18 de Premier League. Une somme très élevée qui est due aux importants contrats télévisuels domestiques et internationaux négociés par le Board de la Premier League pour le cycle 2016-19.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Au-delà de la somme, l’autre élément marquant du tableau de redistribution est le ratio relativement faible entre le club ayant perçu la plus importante dotation télévisuelle et le dernier de la hiérarchie. Il s’élève seulement à 1,5 quand ce dernier peut atteindre un nombre à deux chiffres dans certains championnats européens comme au Portugal par exemple.

Ce faible ratio est bien évidemment lié à la méthode de distribution adoptée par le Board de la Premier League. Une grande partie des sommes attribuées sont distribuées de façon égalitaire. Ainsi, chaque club a notamment perçu 34,8 M£ (39,8 M€) au titre des droits TV domestiques, 40,8 M£ (46,6 M€) au titre des droits internationaux et 4,8 M£ (5,5 M€) pour les accords commerciaux centralisés par la Premier League.

Seuls les critères « Merit Payment » et « Facility Fees » sont soumis à des variables, représentant 33% de la dotation totale. Concernant le premier critère, chaque club perçoit un bonus de 1,9 M£ (2,2 M€) en fonction de sa place finale dans la hiérarchie de Premier League. Enfin, le critère « Facility Fees » est lié au nombre de diffusions TV. Un minimum garanti de l’ordre de 12,3 M£ (14,1 M€) est accordé aux clubs ayant été diffusés 10 fois ou moins en direct durant la saison. Puis un bonus de 1,1 M£ (1,2 M€) est accordé pour chaque diffusion supplémentaire au-delà des 10 couvertures en direct.

Même si la méthode de redistribution crée peu de différences de recettes entre les clubs, le classement des recettes TV ne suit pas exactement la logique sportive. Ainsi, malgré son titre, Manchester City ne se classe qu’au deuxième rang des dotations TV avec un chèque à hauteur de 149,4 M£ (170,8 M€). Les Sky Blues sont légèrement devancés par… les Red Devils, qui ont empoché un montant de 149,8 M£ (171,3 M€) en raison de deux diffusions TV supplémentaires pour Manchester United. Il en est de même pour Liverpool qui devance Tottenham, ou encore d’Arsenal qui se classe devant Chelsea FC.

Cette méthode de distribution actée en Premier League – qui permet notamment au dernier du classement, West Bromwich Albion, de percevoir un montant de… 94,7 M£ (108,3 M€) ! – a créé quelques crispations à l’automne dernier entre les différents dirigeants. Un groupe de 6 clubs anglais – Manchester United, Manchester City, Arsenal, Liverpool, Chelsea et Tottenham – a cherché à mettre la pression sur le Board de la Premier League pour changer la clé de répartition. L’objectif : faire cesser la redistribution parfaitement égalitaire des droits TV internationaux. Une démarche qui a finalement été infructueuse.

Alors que les droits TV domestiques de Premier League devraient au mieux stagner lors du prochain cycle, les principaux relais de croissance télévisuelle pour le championnat anglais devraient se situer au niveau des droits TV internationaux. Une situation qui pourrait encore renforcer le modèle de distribution égalitaire appliqué au sein du championnat anglais.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer