Edito

Nos propositions pour un football plus juste

édito propositions pierre rondeau football plus juste
Marco Iacobucci EPP / Shutterstock.com

Dans ce nouvel édito, Pierre Rondeau, Economiste du Sport, livre ses propositions, conçues avec Richard Bouigue, Directeur Général aux politiques au Parti Socialiste, afin de mieux réguler le football européen et de construire un modèle de développement plus solidaire et vertueux.

Notre livre Le foot va-t-il exploser ? Pour une régulation du système économique du football est enfin sorti. Il fait suite à de nombreux événements qui ont eu lieu sur la saison et dont le déclencheur a été le transfert pharamineux de Neymar Jr. au Paris Saint-Germain.

Richard Bouigue, premier adjoint de la mairie du XII° arrondissement de Paris et directeur général aux politiques au Parti Socialiste, et moi-même avons déjà publié des tribunes dans le JDD, Le Monde, Ouest France, le Huffington Post et surtout sur Ecofoot.

Grâce à ce site de référence, nous avons pu continuer à défendre et à construire notre argumentaire, à promouvoir un football plus humain, plus égalitaire, plus juste. Régulièrement, nous faisions état de nos craintes, de nos peurs, nous nous alarmions d’un laisser-aller, d’un nivellement vers le bas, d’un abandon total des instances et des structures.

Notre réflexion nous a alors conduit à la rédaction d’un livre et à l’activation de nos réseaux médiatiques et politiques. Il faut, dorénavant, agir concrètement et ne pas laisser le débat s’endormir.

Le foot va mal. Nous en voulons pour preuve la montée extraordinaire des inégalités, des écarts de rémunération trop importants entre les footballeurs, l’abandon du sport amateur au profit du sport professionnel, rentable et médiatique, les risques d’incertitudes et de faillites, la télédépendance, la baisse de l’intensité sportive et de l’équité sportive.

Seulement, à en écouter certains, et ils ont été nombreux lorsque nos tribunes et notre livre sont sortis, tout va bien dans le meilleur des mondes. Les droits TV explosent et continuent de grimper, la compétitivité du football français grandit, des stars affluent sur notre territoire, une reconnaissance s’affirme, des business-plans modèles et pérennes apparaissent. Pourquoi, dès lors, s’inquiéter ?

Mais c’est précisément la remarque que nous rejetons. Nous refusons la caricature d’oiseau de mauvais augure. Tout ce que nous voulons c’est protéger le football. Nous proposons, et étayons, un différent nombre de propositions qui ne viendront pas altérer la bonne marche du sport mais, au contraire, la renforcer et la soutenir. Il ne s’agit pas d’altérer le marché, de le critiquer, mais de corriger les défaillances qu’il peut créer.

Ce que nous souhaitons ?

  • une contribution Coubertobin : un prélèvement de 1% sur l’ensemble des transferts internationaux afin de financer un fonds de soutien pour la protection et la réinsertion de tous les sportifs-sportives ;
  • un plafonnement salarial européen : éviter les écarts de rémunération trop importants et renforcer l’intensité compétitive entre toutes les équipes ;
  • une taxe sur le luxe : désinciter les dépenses fastueuses et, si elles ont lieu, prélever une contribution qui abondera le fonds de soutien pour tous les sportifs/sportives ;
  • la fin du mercato hivernal et l’application du mercato estival sur la période non-sportive afin d’éviter les effets de panique et d’irrationalité lors des transferts ;
  • une plus forte incitation fiscale à la RSE des clubs de football dans le but de renforcer la solidarité, l’échange et l’entraide ;
  • le rétablissement de quota de formation afin de soutenir le football national et d’éviter les effets de concurrence entre les joueurs ;
  • une DNCG européenne afin de renforcer le fair-play financier, d’éviter ses externalités négatives et de rétablir une forme d’équité sportive entre toutes les équipes ;
  • une répartition plus juste des droits TV afin de renforcer l’équité et l’égalité sportive, soutenir l’intensité et le spectacle ;
  • la constitution d’un groupe de travail chargé de faire des propositions aux instances du football (FFF, LFP, Ministère des Sports, UEFA, Commission Européenne, Parlement Européen, FIFA).

Rien de plus, rien de moins.

Par Pierre Rondeau

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer