Economie

Vente de Newcastle United : retour à la case départ ?

Newcastle United vente
TMA Harding / Shutterstock.com

Le propriétaire de Newcastle United aurait dernièrement refusé une offre de rachat du club formulée par un consortium américain. Un refus qui illustre les prétentions financières élevées réclamées par Mike Ashley. Décryptage.

On pensait l’affaire bouclée avant la fin de l’année 2018. Mike Ashley, propriétaire de Newcastle United, laissait lui-même entendre cette possibilité lors de ses dernières interventions dans la presse britannique. Mais il n’en sera rien.

Selon les dernières informations dernièrement divulguées à ce sujet, l’actuel propriétaire des Magpies aurait dernièrement refusé une offre émise par le consortium américain mené par Peter Kenyon, ancien patron exécutif de Manchester United et de Chelsea FC.

Soutenu notamment par le groupe bancaire américain Rockefeller Capital, Peter Kenyon serait parvenu dernièrement à lever une somme globale de l’ordre de 200 M£ pour racheter les parts de Mike Ashley au sein des Magpies. Une somme qui aurait alors été rejetée par le propriétaire de Newcastle United.

Deux éléments importants auraient conduit à ce refus. La somme est tout d’abord jugée trop faible par Mike Ashley qui réclamerait en coulisses un chèque de l’ordre de 400 M£ pour céder le club. D’autre part, les conditions de paiement n’auraient également pas convaincu le boss de Newcastle United.

En effet, outre la somme initiale, Peter Kenyon aurait proposé le versement de différents bonus en fonction de l’atteinte de différents objectifs financiers et sportifs. Par exemple, une qualification en Champions League lors des 10 prochaines saisons aurait conditionné le déblocage d’une somme additionnelle.

Le refus dernièrement acté par Mike Ashley pourrait mettre fin (temporairement) aux négociations avec le consortium américain. Un dossier qui pourrait connaître le même sort que le projet mené par PCP Capital Partners. Alors que le fonds émirati s’était intéressé au rachat du club à l’automne 2017, il n’avait finalement pas décidé d’aller plus loin dans les discussions.

Ces blocages ne réjouissent pas Rafa Benitez, entraîneur du club. Alors que ce dernier misait sur une vente avant la fin d’année pour débloquer une enveloppe permettant d’attirer quelques joueurs de renom au mercato hivernal ; le technicien espagnol devra à nouveau composer avec Mike Ashley.

Toutefois, ce dernier pourrait tout de même investir dans l’achat de joueurs lors de cette fenêtre des transferts malgré le processus de vente. Car une relégation en Championship dégraderait significativement le prix de vente de Newcastle United…

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer