Stades

L’AS Roma signe un nouveau bail

as roma bail stade olimpico

Ne parvenant pas à faire avancer son projet de nouveau stade, la direction de la Roma a trouvé un accord pour signer un nouveau bail concernant l’exploitation du stade Olimpico.

Quand l’AS Roma inaugurera-t-elle son futur stade de Tor di Valle ? A cette question suscitant de nombreuses crispations, la direction du club romain n’a pas (encore) la réponse. En attendant de faire avancer son projet, la direction du club de la Louve s’est résolue à entamer des négociations avec le CONI, concernant la poursuite de l’exploitation du stade Olimpico.

Et selon les informations rapportées par la presse transalpine, la Roma a dernièrement signé un nouvel accord avec le propriétaire de son antre historique. Un nouveau bail qui permet au club de la Louve d’exploiter sa traditionnelle enceinte jusqu’à l’issue de la saison 2019-20.

Une alternative qui offre à la Roma la possibilité de maintenir ses activités tout en cherchant des solutions pour débloquer son projet de futur stade. Pourtant, la municipalité de Rome avait publiquement validé le nouveau dossier présenté par la direction de l’AS Roma au mois de février dernier. Un projet allégé, qui répondait aux contraintes imposées par la nouvelle équipe municipale.

« Nous avons réussi à écarter le projet monstrueux hérité de la précédente administration. A Tor di Valle, un nouveau stade sera construit. Il sera moderne, écologique, bénéficiera de technologies avancées et surtout, sera en phase avec son environnement » avait ainsi déclaré au mois de février dernier Virginia Raggi, Maire de Rome.

[ssp id= »646553987″ embed= »true » width= »100% »]

AS Roma : un projet de nouveau stade difficile à concrétiser ?

Mais, depuis cette validation « publique », la direction de l’AS Roma n’a reçu aucune autorisation lui permettant de faire avancer le projet. Un retard qui conduit le club à revoir intégralement son planning, alors qu’il comptait inaugurer son nouveau stade à l’horizon… 2019 !

Dernièrement, James Pallotta, propriétaire de la Roma, a expressément menacé de se désengager du club de la Louve si la municipalité ne parvenait pas à faire avancer le dossier. « Nous ne voulons pas vendre le club. Nous pensons qu’il existe une grande opportunité de construire une équipe compétitive avec un nouveau stade et une zone de divertissements. Mais si les collectivités locales ne peuvent approuver notre projet, alors quelqu’un d’autre devra poursuivre le projet » avait alors indiqué le dirigeant de la Roma lors d’une interview accordée au Boston Globe.

Le club romain mise grandement sur l’exploitation de sa future enceinte de 60 000 places et sur la zone d’activités créée autour de ce nouveau stade pour générer une importante croissance de chiffre d’affaires tout en équilibrant son modèle économique. En attendant de lever les différents verrous bloquant ce dossier, la direction romaine va devoir se focaliser sur d’autres projets permettant de poursuivre l’ascension sportive du club tout en réduisant ses pertes. Au moins jusqu’en 2020…

Source photo à la Une : Flickr.com (Gary DenhamCC BY-SA 2.0)

To Top

Send this to a friend