Marketing

Qui sont les champions du sponsoring européen ?

classement sponsoring football européen
Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Élément central dans la croissance des revenus des grands clubs européens, ces derniers n’ont cessé de développer leurs accords commerciaux en jouant sur des effets de volume et de prix pour développer significativement leurs recettes. Une étude dernièrement menée par l’agence CSM Sports & Entertainment fait un point sur les leaders européens en termes de revenus de sponsoring. Par Antoine Blouin.

Sans surprise, Manchester United occupe la tête de ce classement dressé par CSM Sports & Entertainment avec 269 M€ de revenus de sponsoring – hors contrat équipementier – générés par exercice par les Red Devils. A l’origine de nombreuses innovations commerciales – sponsoring d’entraînement, sponsoring régional… – les Red Devils s’appuient sur des contrats premium très élevés – notamment avec Chevrolet – pour booster leurs revenus.

Seul club avec Manchester United à franchir la barre des 200 M€ de revenus de sponsoring, le FC Barcelone se hisse au deuxième rang. A l’image de Manchester United, le club catalan profite de l’internationalisation de son audience pour nouer de multiples accords commerciaux sur de nouveaux marchés. Le club catalan compte actuellement près d’une cinquantaine d’accords de sponsoring.

Parmi le top 11 dressé par CSM Sports & Entertainment, le Borussia Dortmund est le club à avoir conclu le plus d’accords commerciaux. Le club de la Ruhr recense plus de 70 deals signés par différents annonceurs. Ne bénéficiant pas du même niveau de notoriété que ses concurrents européens présents dans le top 10, le Borussia Dortmund appuie son développement sur la construction d’une longue traîne de sponsors, entretenant ainsi la hausse de recettes commerciales générées par le club.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Seul représentant de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se classe au neuvième rang avec des revenus de sponsoring évalués à hauteur de 112 M€ par saison. Des recettes qui ne semblent pas prendre en compte l’accord commercial conclu avec QTA et qui suscite de nombreux commentaires depuis les révélations des Football Leaks.

    Etude se concentrant exclusivement sur les 5 grands championnats européens, CSM Sport & Entertainment a au total comptabilisé 1 769 contrats de sponsoring conclus par les différents clubs concernés pour une somme globale supérieure à 3,9 Mds€. Parmi les industries les plus représentées, le secteur bancaire se hisse en tête avec 129 contrats conclus pour un volume d’affaires de 314 M€.

    Enfin, au niveau des championnats, la Premier League reste au sommet de la hiérarchie européenne avec 440 accords de sponsoring conclu pour un montant de 1,2 Md€. Le championnat anglais est suivi par la Bundesliga qui encaisse 734,7 M€ de revenus de sponsoring. Quant à la Ligue 1, le championnat français génère un peu plus de 350 M€ de revenus de parrainages selon les données de CSM Sport & Entertainment.

    Par Antoine Blouin

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer