Budgets Ligue 2
Economie

Classement des budgets de Ligue 2 – 2022-23

Photo Icon Sport

A la lecture des budgets, il est aisé de désigner les favoris pour la montée en cet exercice 2022-23. Pourtant, la logique sportive pourrait être bien différente. En raison notamment des importantes charges structurelles supportées par les principaux budgets de Ligue 2. Eclairage.

14,8 m€. C’est le budget moyen de Ligue 2 BKT en cet exercice 2022-23. En apparence, le championnat bénéficie de moyens bien plus importants par rapport à l’exercice précédent. L’an dernier, la moyenne se situait aux alentours de 11,5 m€. Mais ce montant est trompeur : d’ailleurs la médiane budgétaire entre les deux exercices est quasiment identique, autour de la barre des 11 m€.

En réalité, cette appréciation de la moyenne est due à l’intégration de quelques poids lourds dans la division. Les trois clubs reversés de Ligue 1 en cet exercice 2022-23 – rappelons qu’ils n’étaient que deux lors de l’exercice 2021-22 – affichent un budget supérieur à 20 m€.

Plusieurs facteurs expliquent ces budgets importants. Tout d’abord, les trois clubs vont percevoir l’aide aux clubs relégués basée sur le nombre de saisons passées en Ligue 1 et le montant des recettes télévisuelles sur le cycle en cours. Un aide qui s’élèvera notamment aux alentours de 7 m€ dans le cas des Girondins de Bordeaux. Par ailleurs, les trois clubs en question – le FCGB, l’ASSE et le FC Metz – recevront également une somme non-négligeable en provenance de l’accord conclu avec CVC. En effet, un versement de 16,5 m€ est promis aux trois formations, dont notamment 8,25 m€ reçus en cet exercice 2022-23.

Ces différents dispositifs ont ainsi permis aux trois clubs relégués de bâtir un budget relativement conséquent pour la division. Mais les montants en question ne seront pas de trop car l’intégralité de leur budget prévisionnel ne sera pas dédiée à la construction de leur équipe première. Les Girondins de Bordeaux, l’AS Saint-Etienne – et dans une moindre mesure le FC Metz – affichent d’importantes charges de fonctionnement. A titre d’exemple, un club comme l’ASSE a supporté ces dernières saisons des charges opérationnelles non liées directement à la gestion de son équipe première à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros. Des clubs de ce calibre doivent ainsi impérativement retrouver l’élite au plus vite pour faire fonctionner leur modèle économique.

Le Paris FC en embuscade

Derrière les formations reléguées de L1, certains clubs sont tout de même parvenus à faire progresser sensiblement leur budget. C’est le cas notamment du Paris FC qui affiche un budget prévisionnel 23 m€, en hausse d’environ 30% par rapport à la saison dernière. Le club parisien doit notamment ce beau budget aux revenus de sponsoring engrangés. En attirant de nouveaux partenaires à son capital, le club parisien parvient par la même occasion à signer de beaux contrats commerciaux avec les entreprises associées plus ou moins directement aux investisseurs. « En Ligue 2, le Paris FC est l’un des clubs qui engrange les plus importants revenus de sponsoring. Sur cette activité, nous parvenons à faire la différence par rapport à nos concurrents » nous précisait dernièrement Pierre Ferracci, Président du Paris FC. Bahrain Victorious, associé au Royaume du Bahreïn ou Lyca Mobile, en lien avec BRI Sports Holding, font partie du portefeuille de partenaires du club parisien.

Enfin, promu en Ligue 2 après avoir passé 5 saisons consécutives en National, le Stade Lavallois est loin d’afficher un budget ridicule pour son retour dans la division. Le club mayennais dispose d’un budget prévisionnel de 9,3 m€, se classant ainsi au 13e rang de la hiérarchie économique du championnat. Le club tango doit cette enveloppe budgétaire à un effort réalisé par ses principaux actionnaires-partenaires dont notamment Lactalis. Bien que relativement important pour un promu, ce budget ne permet pas au club mayennais de disposer d’une grosse marge de manœuvre financière dans la construction de son effectif. La masse salariale ainsi que les indemnités de mutation du club sont encadrées par la DNCG.

Pour aller plus loin 👇


Classement des budgets de Ligue 2 – 2022-23
To Top
Send this to a friend