Marketing

L’industrie footballistique prête à faire front commun pour favoriser le développement de Dugout ?

dugout développement 1
Capture d'écran Dugout

Alors que de nombreux acteurs du football professionnel européen s’inquiètent de la montée en puissance des GAFA adoptant un modèle économique peu favorable aux éditeurs, de plus en plus de clubs décident de réorienter leur stratégie de contenus en favorisant la plateforme Dugout. Explications…

Nouvelle bonne pioche pour le réseau social Dugout ! Après avoir déjà attiré entre autres le Paris Saint-Germain, l’AS Monaco, l’Olympique de Marseille ou encore l’Olympique Lyonnais ; le FC Nantes a dernièrement décidé de rejoindre ce nouveau canal de communication mis en ligne au mois de novembre 2016.

Inauguré début juillet, le FC Nantes a lancé son compte officiel sur ce réseau social en publiant plusieurs contenus vidéos, dont notamment une interview de son (ex)-emblématique speaker, Yannick Bigaud. L’arrivée du FC Nantes sur cette plateforme permet à Dugout de se rapprocher de la barre des 80 clubs inscrits sur le réseau social. Un nombre important alors que ce canal de communication numérique a seulement un peu plus d’un an et demi d’existence.

Dugout : la solution idéale pour contrer l’hégémonie des GAFA ?

Pourtant, lors du lancement de la plateforme, peu de spécialistes croyaient en cette initiative en raison des mastodontes – Facebook, Twitter, Google via Youtube… – déjà en place dans le secteur. Mais grâce à un modèle économique séduisant, Dugout parvient peu à peu à faire sa place dans le paysage des réseaux sociaux.

Exclusivement réservé à l’univers footballistique – pour le moment – Dugout promet de reverser aux éditeurs de contenus une partie des revenus publicitaires générés par la plateforme. Une contrepartie financière jugée intéressante pour les clubs de football, qui ont plutôt tendance… à payer sur les autres réseaux sociaux pour optimiser leur visibilité ! En échange, Dugout demande la publication de certaines exclusivités sur sa plateforme.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




« Nous avons besoin d’une réglementation appropriée dans l’univers des médias sociaux pour permettre aux détenteurs de droits et aux éditeurs de contenus de recevoir leur juste part. Ce n’est pas soutenable pour nous de rediriger nos communautés sur Facebook et, ensuite, de payer pour pouvoir leur parler ! Un tel modèle doit évoluer » a ainsi dernièrement confié Steve Parish, Président de Crystal Palace et fervent défenseur de Dugout.

Le football parviendra-t-il alors à réaliser ce qu’aucune autre industrie n’est parvenue pour le moment à concrétiser ? En effet, les tentatives de création de réseaux sociaux par secteur d’activité ont souvent été vouées à l’échec en raison d’un intérêt commercial individuel primant sur les intérêts collectifs d’une même industrie.

Dugout : un développement très rapide !

Alors que les « querelles de village » sont légions dans le football, le modèle disruptif mis en place par Dugout semble mettre d’accord une bonne partie du secteur. En attirant rapidement quelques gros poissons – plusieurs cadors du football européen ont décidé d’ouvrir un compte dès le lancement de la plateforme – Dugout est parvenu rapidement à créer un produit attractif, permettant de séduire les fans de football.

Une spirale positive qui a favorisé le développement des audiences de la plateforme. Lors de sa première année d’existence, Dugout est parvenu à attirer 67 millions de visiteurs uniques pour 900 millions de vues cumulées concernant les formats vidéos. Aujourd’hui, la plateforme revendique 10 millions d’utilisateurs actifs par mois pour une durée moyenne par session de l’ordre de 4 minutes.

Evidemment, de tels scores attirent l’appétit des annonceurs. Sur les 6 derniers mois, plus de 3 000 annonceurs ont débloqué une enveloppe pour acheter des espaces sur Dugout. Le réseau social compte désormais parmi ses principaux clients Adidas, Unilever ou encore Samsung.

Et la croissance de Dugout n’est pas prête de s’estomper. Bien que la société ne communique pas publiquement sur son chiffre d’affaires, les fondateurs de la plateforme sont parvenus dernièrement à concrétiser une levée de fonds de 9,6 M€ pour gagner en visibilité sur de nouveaux marchés, notamment au Moyen-Orient et en Asie. Une levée de fonds à laquelle a notamment participé Frank McCourt, propriétaire de l’Olympique de Marseille. Via cette rentrée d’argent frais, Dugout compte notamment ouvrir 6 nouvelles antennes régionales pour favoriser ses activités.

Les GAFA vont-ils riposter face à la montée en puissance de Dugout ?

Même si l’univers footballistique constitue un petit marché pour les géants du web, certains d’entre eux surveillent tout de même avec attention le succès actuellement rencontré par Dugout. Car de telles initiatives pourraient voir le jour dans d’autres univers fortement médiatisés.

D’autant que le sport est scruté de plus en plus près par certains acteurs. Afin de favoriser le temps passé sur leur plateforme tout en s’attaquant à de nouveaux marchés, certains membres des GAFA tentent actuellement quelques incursions dans l’univers des droits télévisuels sportifs.

Plusieurs d’entre eux sont déjà passés concrètement à l’action. C’est notamment le cas d’Amazon qui a dernièrement raflé un lot domestique de Premier League permettant au géant de l’e-commerce de diffuser 20 rencontres du championnat anglais par saison à partir de l’exercice 2019-20. Facebook est encore allé plus loin en acceptant de faire un chèque de 200 M£ pour acquérir l’exclusivité des droits de diffusion de la Premier League au Viet Nam, en Thaïlande, au Cambodge et au Laos pour la période 2019-22.

En s’immisçant dans les appels d’offres des droits TV domestiques et internationaux, les géants du web sauront alors conforter leur position d’acteurs incontournables au sein de l’industrie footballistique.

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer