data football
Interview

« Une bonne maîtrise de la data permet de développer un avantage compétitif »

Edward Thomas Bishop / Shutterstock.com

Quel rôle joue aujourd’hui l’analyse de données dans l’optimisation des performances sportives d’un club de football ? Quelle organisation un club doit-il mettre en place pour tirer le meilleur profit de l’analyse de données ? Lors d’un entretien accordé à Ecofoot.fr, Kevin Jeffries, Data Analyst chez Stats Perform et Co-Auteur de différents ouvrages dont Opta Ligue des Champions, revient sur le rôle de plus en plus important joué par la data dans l’optimisation de la performance sportive au sein du football européen.

A quel point la révolution de la data a-t-elle transformé le fonctionnement et l’organisation des clubs professionnels de football ?

Les principaux clubs de Premier League, de Bundesliga ou encore de Major League Soccer ont intégré la data à leur fonctionnement depuis, déjà, de nombreuses années. Assez tôt, les formations de Premier League ont cherché à s’appuyer sur la data pour nourrir leurs réflexions, en concluant des accords avec des fournisseurs/prestataires de données tels qu’Opta ou en développant leurs propres outils. Les clubs ont, dans le même temps, intégré à leur organigramme des spécialistes du traitement et de l’analyse de données, tels que des data analysts ou des data scientists.

Aujourd’hui, la data est essentiellement utilisée dans l’accomplissement de trois missions majeures. Premièrement, la data aide un club de football à prendre les bonnes décisions en matière de recrutement. Mais attention : la data n’est pas parole d’évangile et ne doit, en aucun cas, se substituer au travail d’observation des joueurs ! L’analyse de données doit être considérée comme un outil d’aide à la décision. Elle aide à réduire au maximum la marge d’erreur et demeure un outil complémentaire. Elle permet de confirmer ou d’infirmer certaines impressions notamment. La data peut également aider, en certains cas, à détecter un joueur qui serait passé sous les radars à l’œil nu.

Deuxièmement, la data contribue grandement à assurer un suivi précis des joueurs de son effectif au quotidien. Désormais, tous les joueurs sont équipés de GPS ou de trackers lors des différentes séances d’entraînement. Les données collectées permettent aux clubs de suivre l’évolution de la forme de leurs joueurs et de mieux prévenir de potentiels risques de blessure.

Enfin, la data joue désormais un rôle important dans l’analyse de la performance. En amont d’une rencontre, l’analyse de données peut faire ressortir les points forts mais aussi les failles d’un futur adversaire. Une étude approfondie des données peut également aider un entraîneur à mettre le doigt sur ce qui n’a pas fonctionné lors d’une défaite de son équipe.

L’analyse de données puise-t-elle son origine dans la culture anglo-saxonne du sport ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°73


    « Une bonne maîtrise de la data permet de développer un avantage compétitif »
    To Top

    Send this to a friend