Marketing

La Premier League, véritable aimant à sponsors

premier league sponsor
Oleksandr Osipov / Shutterstock.com

La direction de la Premier League a officialisé en fin de semaine dernière la prolongation de son partenariat commercial avec Barclays. Une officialisation qui intervient seulement quelques jours après l’extension de contrat signée avec Nike. Avec de belles revalorisations à la clé.

Susanna Dinnage va hériter d’une belle situation lors de sa prise de fonction. La future patronne de la Premier League, qui occupera son nouveau poste à partir du mois de janvier prochain, ne devrait pas avoir à gérer dans l’immédiat des dossiers chauds de prolongation de contrats commerciaux.

En effet, le futur retraité Richard Scudamore s’attèle à laisser une maison en (très) bon état avant son départ. En fin de semaine dernière, la direction de la Premier League a ainsi officialisé la signature d’une prolongation de contrat avec Barclays.

Sponsor titre de la Premier League jusqu’à l’issue de la saison 2015-16, le groupe bancaire avait décidé de renoncer au naming de la compétition sans pour autant complètement délaisser le football anglais. Barclays était alors devenu partenaire bancaire officiel de la Premier League.

Un package qui semble très bien convenir à la société britannique. Ainsi, Barclays a annoncé une extension de contrat de trois années additionnelles par rapport au précédent engagement, liant désormais le groupe bancaire à la Premier League jusqu’en 2022.

Et élément encore plus surprenant : Barclays aurait accepté de rehausser ses investissements pour maintenir ses engagements en sponsoring. Ainsi, selon la presse britannique, la firme financière va désormais s’acquitter d’un montant de 31,5 M£ par saison pour conserver son titre de partenaire bancaire officiel de la Premier League. Un prix en hausse de 15% et qui… se rapproche des 40 M£ par saison investis par le passé par Barclays pour renommer la compétition.

Nike a également prolongé son accord de sponsoring avec la Premier League

Les termes de la prolongation de contrat actés par Barclays viennent valider la réorientation commerciale opérée par la Premier League à l’issue de la saison 2015-16. Confrontée à la fin de l’engagement de Barclays en tant que sponsor titre, la Premier League avait alors décidé de ne pas rechercher un nouveau namer pour pouvoir revaloriser l’ensemble de ses contrats commerciaux.

D’ailleurs, Barclays n’est pas le seul sponsor à avoir dernièrement renouvelé son partenariat. Fournisseur officiel du ballon de la Premier League depuis la saison 2000-01, Nike a également acté une prolongation de contrat début novembre. L’équipementier américain est désormais lié avec le championnat anglais jusqu’à l’issue de la saison 2024-25. C’est le second long engagement dans le foot anglais annoncé en quelques semaines par la firme à la virgule. Nike ayant précédemment acté une prolongation de contrat jusqu’en… 2033 avec Tottenham !

Au cours des dernières saisons, la Premier League a centralisé des revenus de sponsoring aux alentours de 100 M£ par exercice. Etant donné les dernières revalorisations actées, l’élite du football anglais devrait être en mesure de se rapprocher de la barre des 120 M£ par saison lors du cycle 2019-22. En attendant mieux sous la nouvelle dynamique impulsée par Susanna Dinnage…

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer