Politique / Droit

Vers la fin des publicités pour les opérateurs de paris au Royaume-Uni ?

paris en ligne premier league interdiction publicité
Shutterstock.com

Un accord serait en passe d’être trouvé entre les différents acteurs concernant l’interdiction de diffusion de publicité pour les opérateurs de paris en ligne durant les retransmissions en direct des événements sportifs. Infos.

C’est à une véritable révolution culturelle que se prépare le Royaume-Uni. Pays des bookmakers par excellence, les différents opérateurs de paris sportifs seraient sur le point de trouver un accord pour ne pas diffuser de publicité durant les retransmissions en direct des événements sportifs selon les informations dévoilées par la BBC.

Ainsi, les opérateurs réunis au sein du RGA – Remote Gambling Association – dont font partie SkyBet, Betfred, Betfair, Stan James, Gala Coral ou encore William Hill acceptent de ne pas diffuser de publicité concernant leurs activités durant la retransmission en direct d’un événement sportif sur le diffuseur en question. Une période précise de bannissement des publicités doit encore être discutée entre les différents acteurs. Un accord qui ne s’appliquera pas à l’univers du turf, en raison de la dépendance de son business model aux activités de paris.

Cette prise de conscience des opérateurs de paris intervient après différents débats ayant agité la classe politique britannique à ce sujet au cours des derniers mois. Plusieurs parlementaires avaient d’ailleurs souhaité mettre sur pied un projet de loi pour interdire la diffusion de publicités concernant les opérateurs de paris sportifs.

Selon un rapport dernièrement remis par la Commission Gambling, 430 000 britanniques peuvent être considérés comme des parieurs maladifs. Jeremy Wright, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, de la culture, des médias et du sport a salué l’accord en passe d’être trouvé entre les différents protagonistes.

Pour entrer en vigueur, l’accord doit également être ratifié par l’IGRG – Industry Group for Responsible Gambling. Une formalité qui devrait être accomplie très rapidement et qui permettrait une entrée en vigueur de l’interdiction dès le début d’année 2019. A noter que cette interdiction ne devrait pas concerner les contrats de sponsoring signés par les différents clubs professionnels anglais avec des opérateurs de paris.

Le Royaume-Uni n’est pas le seul pays à durcir ses lois et règlements à l’encontre des activités de paris. L’été dernier, le Vice-Président du Conseil des Ministres italien, Luigi Di Maio, a signé un décret stipulant l’interdiction de toute forme de publicité pour les opérateurs de paris sportifs. Une interdiction qui s’applique également aux contrats de sponsoring en Serie A et qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier prochain. Un décret qui a bien évidemment suscité le courroux des patrons de clubs italiens.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer