Merch'

Puma, roi du sponsoring sportif ?

puma sponsoring sportif
CosminIftode / Shutterstock.com

Selon une étude dernièrement menée par le cabinet Brand Watch, l’équipementier Puma réussit particulièrement bien à optimiser sa visibilité sur les réseaux sociaux via ses partenariats de sponsoring sportif. Décryptage.

Miser sur le sponsoring sportif, cela peut rapporter gros. Et pour ceux qui en doutent encore, le cabinet Brand Watch vient apporter une nouvelle preuve en publiant dernièrement les résultats de son étude sur la visibilité des plus grandes marques mondiales sur les réseaux sociaux.

En s’intéressant au nombre de photos uniques publiées sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram, incorporant le logo des plus grandes marques mondiales au cours des quatre derniers mois, Brand Watch a ainsi dressé un classement général des firmes suscitant le plus de publications sur les deux plateformes concernées.

Et sans surprise, aux premières places, on retrouve plusieurs marques investissant massivement dans le sponsoring sportif. Adidas se classe notamment au premier rang avec… plus de 6,6 millions de photos uniques publiées chaque mois sur les deux réseaux sociaux ! Soit trois photos publiées toutes les secondes !

Outre Adidas, trois autres équipementiers parviennent à se hisser dans le top 15. Nike se classe notamment au deuxième rang avec plus de 5,1 millions de photos uniques intégrant son logo postées par mois. Puma figure au 5ème rang de ce classement (2,7 millions de photos/mois) et Under Armour se hisse au 14ème rang (1,4 million de photos/mois). A noter également le très bon classement d’Emirates (4ème rang), compagnie aérienne qui investit massivement dans le sponsoring de grands clubs européens (Real Madrid, PSG, Milan AC…).

En s’intéressant plus en détail aux stratégies menées par les équipementiers, Brand Watch a analysé la marque ayant la stratégie la plus efficace en matière de sponsoring footballistique. Et, à ce petit jeu, c’est Puma qui sort comme le grand gagnant. La (future) ex-filiale du groupe Kering dépense en moyenne 2,4 £ (2,7 €) en sponsoring sportif pour chaque photo publiée sur les deux plateformes sociales analysées. C’est plus de trois fois mois que la somme dépensée par Adidas (8,02 £ – 9,17 € par photo) et près de 5 fois moins que Nike (11,83 £ – 13,53 € par photo unique).

Deux facteurs expliquent cette bonne performance obtenue par Puma. Premièrement, la firme a su miser sur les bonnes équipes afin d’optimiser sa présence sociale. Par exemple, Puma débourse une somme relativement faible pour parrainer Leicester City FC (1 M£/saison), club qui a été champion d’Angleterre lors de la saison 2015-16 et qui, depuis, suscite toujours un fort engouement médiatique.

De plus, Puma sait également optimiser sa présence sur les tenues de ses principaux partenaires. La firme allemande est le seul équipementier à bénéficier d’une double présence sur les maillots officiels de ses clubs, sur la poitrine ainsi que sur l’épaule. C’est notamment le cas avec Arsenal FC. Une double présence qui renforce la visibilité de la marque sur les photos publiées par le club sur les canaux sociaux.

A contrario, Nike et Adidas investissent d’importantes sommes auprès de clubs n’offrant pas actuellement une importante visibilité. C’est le cas notamment du partenariat noué entre Nike et l’Inter Milan : l’équipementier américain reverse une somme de l’ordre de 17 M€ par saison pour un club qui ne dispute plus de compétition européenne.

Néanmoins, le ratio peu élevé obtenu par Puma pourrait être rapidement remis en cause par la nouvelle stratégie impulsée par le groupe. En effet, à partir de la saison prochaine, Puma sponsorisera de nouveaux grands noms européens avec l’entrée en vigueur de ses accords avec l’Olympique de Marseille ou encore le Milan AC. Des contrats évalués à plus de 10 M€ par saison. Néanmoins, si le club phocéen venait à remporter la C3 mercredi prochain, Puma pourrait alors lancer sur les chapeaux de roue sa collaboration avec son nouveau partenaire.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer