Merch' real madrid merchandising

Publié le 19 mai, 2017 | par Anthony Alyce

Le Real Madrid, roi du merchandising ?

Selon une étude dernièrement conduite sur le marché espagnol, le Real Madrid devance le FC Barcelone concernant la commercialisation de produits dérivés.

Voilà un chiffre qui s’oppose aux importantes revalorisations de contrat équipementier négociées par les cadors de Liga ! Selon une enquête menée par l’institut AIMC Marcas, la taille du marché des produits dérivés de Liga s’est réduite au cours des deux dernières années. Néanmoins, l’étude se concentre exclusivement sur le marché espagnol.

Ainsi, seulement 9% des personnes interrogées ont affirmé avoir acheté au moins un produit dérivé d’un club de Liga au cours de l’année 2016. Ce pourcentage s’élevait à 11,1% lors d’une même enquête réalisée en 2014. Toutefois, l’effet Coupe du Monde – l’Espagne y défendait d’ailleurs son titre – explique certainement cette différence de ratio.

Dans le détail, le Real Madrid ressort comme le grand leader sur le marché espagnol du merchandising footballistique. Selon les données fournies par AIMC Marcas, 26,5% des acheteurs ont acquis un produit en lien avec le club merengue.




 

Le Real Madrid devance assez largement son grand rival barcelonais. Le club de Josep Maria Bartomeu obtient un ratio de 21,3%. L’Atletico de Madrid se classe au troisième rang avec un score de 12,5%. Parmi le top 6, la surprise provient de Las Palmas. Le club des Iles Canaries obtient un score de 3,9%.

Le Real Madrid est-il le club générant les plus importants revenus de merchandising ?

L’impressionnant score obtenu pour le Real Madrid pourrait ainsi expliquer en partie l’importante revalorisation obtenue par le club merengue concernant son contrat équipementier. Selon les informations révélées par la presse espagnole, le club présidé par Florentino Perez aurait dernièrement négocié un nouveau contrat avec Adidas à hauteur de 70 M€ par saison. Néanmoins, aucune partie n’a confirmé une telle information.




 

Les chiffres annoncés par AIMC Marcas sont difficilement comparables aux recettes de merchandising enregistrées par les clubs espagnols. Si le montant des accords liés à la partie visibilité fuite régulièrement dans les médias, en revanche, les éléments de négociations touchant au « revenue share » lors de la commercialisation des produits dérivés sont rarement révélés.

Dans la publication des comptes, les géants de Liga englobent alors les recettes tirées des activités de merchandising au sein de leurs revenus commerciaux. De plus, la part des produits écoulés à l’étranger ne cesse d’augmenter au sein des cadors du football espagnol. Il n’est alors pas possible de dresser un parallèle entre les résultats de l’étude produite par AIMC Marcas et les revenus générés par les clubs de Liga via la vente de produits dérivés.

Source photo à la Une : Ecofoot.fr


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Comments are closed.

Back to Top ↑