Marketing

Espagne : le sponsoring titre pour développer le football féminin ?

liga iberdrola accords naming
Christian Bertrand / Shutterstock.com

La Fédération Espagnole de Football (RFEF) a décidé dernièrement d’assouplir certaines règles concernant le sponsoring titre pour aider le football féminin à capter de nouveaux sponsors. Une règlementation qui s’inscrit dans le plan de réformes actuellement poursuivi.

Être innovant dans la commercialisation d’espaces commerciaux pour favoriser le développement d’une compétition. C’est exactement ce que cherchent à faire les clubs de football féminin espagnol afin de renforcer leur compétitivité.

Dans ce domaine, les clubs féminins sont soutenus par la Fédération Espagnole qui n’hésite pas à changer ses règlements pour accompagner le développement commercial des différentes structures.

Ainsi, la RFEF a décidé dernièrement d’amender l’article 100 de ses règlements, permettant désormais aux clubs féminins de Primera et Segunda divisions d’accoler un partenaire commercial au nom de leur club, même dans les différents documents officiels échangés avec les instances.

Une modification réglementaire qui devrait ainsi encourager les clubs féminins à signer des accords de naming. Certains clubs ont déjà franchi le pas avant ce coup de pouce initié par la RFEF, à l’image du club de l’UD Granadilla Tenerife qui est rebaptisé UDG Tenerife Egatesa depuis plusieurs saisons en raison de l’accord de naming signé avec le spécialiste de la viande. Un accord qui, jusqu’à présent, n’était pas pris en compte dans les documents officiels transmis par le club de Tenerife.

Vers une réforme des compétitions au sein du football espagnol féminin ?

Cette décision prise par la RFEF devrait renforcer l’attractivité commerciale du football féminin. Le championnat de première division n’est d’ailleurs pas en reste sur ce plan, avec la conclusion d’un accord de naming avec Iberdrola.

Néanmoins, la RFEF ne compte pas uniquement accompagner le développement du football féminin sur le plan commercial. Au mois de juillet dernier, la fédération espagnole a voté une profonde réforme des compétitions du football féminin, visant à mieux structurer les clubs.

Ainsi, à partir de la saison prochaine, une nouvelle division, intitulée Primera B, sera introduite entre la première et la deuxième division. Elle sera composée de deux poules de 16 clubs, réunis selon leur situation géographique (nord ou sud). Une nouvelle division qui permettra de réduire le déséquilibre entre la première division – qui compte actuellement 16 clubs – et la seconde division féminine, composée aujourd’hui de… 112 clubs !

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer