Stades

L’Atletico de Madrid cherche-t-il un nouveau partenaire de naming ?

atletico de madrid naming wanda metropolitano
Javitouh / Shutterstock.com

L’Atletico de Madrid aurait réactivé une campagne de prospection afin de palier l’éventuel départ du groupe chinois Wanda en tant que namer de la nouvelle enceinte madrilène.

Les grandes firmes internationales souhaitant investir prochainement dans le naming d’enceintes sportives pour accroître leur notoriété disposeront de l’embarras du choix au sein du football européen. Outre Chelsea FC, Tottenham, le FC Barcelone ou encore le Real Madrid ; un autre grand nom du football européen serait en quête d’un nouveau partenaire.

En effet, selon les informations révélées par la presse espagnole, la direction de l’Atletico de Madrid aurait réactivé certains réseaux commerciaux afin de trouver un partenaire de naming. Le club colchonero a pourtant signé en 2016 un accord de 10 ans avec le groupe Wanda, concernant le naming de sa nouvelle enceinte sportive.

Sauf que Wanda aurait dernièrement signifié à la direction de l’Atletico sa volonté de se désengager de ce contrat. Ayant déjà cédé ses parts détenus dans le club madrilène (17%) en début de mois au groupe israélien Quantum Pacific, le conglomérat chinois souhaiterait poursuivre son désengagement auprès de l’Atletico en mettant fin au naming du « Wanda Metropolitano ».

Cette stratégie poursuivie par Wanda s’inscrit dans une grosse campagne de cession d’actifs permettant au groupe de réduire son important niveau d’endettement. Au mois de juillet dernier, le géant chinois a notamment vendu pour 7,7 milliards d’euros de participations dans des projets touristiques. Le conglomérat chinois a également reçu récemment le soutien du groupe Tencent, qui a acquis 14% du capital social de la firme contre un apport de 4,34 Mds€.

Du côté de l’Atletico de Madrid, la direction aimerait dans l’idéal signer un nouvel accord supérieur au montant annuel actuellement investi par Wanda. L’accord conclu entre le club madrilène et la firme chinoise est évalué aux alentours de 10 M€. L’Atletico disposerait actuellement de touches avec des sociétés issues de la péninsule arabique. Mais compte tenu des délais courts, l’Atletico de Madrid risque de rencontrer des difficultés à satisfaire ses exigences financières.

Cette péripétie concernant le naming du stade ne devrait pas contrecarrer le plan de croissance imaginé par la direction de l’Atletico de Madrid. Le Board du club compte toujours atteindre la barre des 400 M€ de revenus à l’horizon 2019-20. L’an dernier, l’Atletico a généré des produits d’exploitation supérieurs à 270 M€. L’exploitation de sa nouvelle enceinte pourrait permettre au club madrilène de franchir la barre des 300 M€ en cette saison 2017-18.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer