Stades

Comment Chelsea FC compte financer les travaux de modernisation de Stamford Bridge ?

chelsea financement stamford bridge

La direction des Blues mènerait actuellement d’importantes tractations en coulisses pour sécuriser le financement des travaux de modernisation de son enceinte.

Chelsea FC voit grand. Exploitant actuellement une enceinte jugée trop étriquée pour les ambitions des Blues, la direction du club londonien a dernièrement dévoilé son projet de modernisation de Stamford Bridge afin de porter sa capacité à plus de 60 000 places.

Alors que la direction du club a obtenu les différentes autorisations de la part des collectivités locales afin de mener ses travaux, les Blues planchent désormais sur le bouclage du financement du projet.

Selon les informations évoquées par la presse britannique, le Board de Chelsea FC envisage de financer l’intégralité du projet en contractant des prêts bancaires. Le projet est actuellement évalué à 500 M£ (560 M€) mais des surcoûts – inévitables dans ce type de projet – devraient faire gonfler la facture.

[ssp id= »1887724317″ embed= »true » width= »100% »]

Le choix du recours aux prêts bancaires est notamment guidé par le niveau des taux d’intérêt actuellement pratiqué et par le nouvel appétit manifesté par les banques concernant le financement des projets d’infrastructures menés par les clubs de football.

Après avoir investi plus de 300 M£ de ses propres ressources, le club de Tottenham a dernièrement souscrit à un emprunt de l’ordre de 400 M£ (445 M€) auprès de trois établissements bancaires – Bank of America Merrill Lynch, Goldman Sachs et HSBC – afin de boucler le financement de son projet de nouveau stade.

Pour rembourser son emprunt, Chelsea FC comptera bien évidemment sur les revenus additionnels générés par son enceinte rénovée. Outre l’accroissement des recettes de billetterie, le club londonien envisage également de commercialiser des droits de naming afin de générer des recettes commerciales additionnelles.

Chelsea FC cherche un stade de repli

Toujours selon les informations de la presse anglaise, la direction des Blues espère signer un contrat de naming à hauteur de… 25 M£ (28 M€) par an ! Un montant qui parait très élevé compte tenu des données du marché. D’autant que Chelsea FC compte conserver la dénomination « Stamford Bridge » dans le futur nom du stade.

Si la quête d’un namer satisfaisant les exigences financières du club s’annonce rude, la direction de Chelsea a un problème plus immédiat à régler. La formation londonienne n’a toujours pas trouvé d’accord concernant le stade de repli qui accueillera ses rencontres pendant les travaux de modernisation de Stamford Bridge.

Un sujet qui s’avère sensible au sein de la direction du club. Car les Blues comptent évoluer dans un stade qui limitera l’impact négatif sur ses recettes de billetterie dû au déménagement temporaire. Au cours des derniers exercices, les revenus de billetterie de Chelsea ont oscillé autour de la barre  des 70 M£ (78 M€) par saison. Un dossier qui parait plus complexe à régler que le financement du projet…

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY-SA 3.0

To Top

Send this to a friend