Interview

« A LaLiga, nous constatons que la stratégie numérique constitue un élément clé dans la croissance des droits audiovisuels »

interview internationalisation laliga france
bestino / Shutterstock.com

Comment la ligue espagnole cherche-t-elle à développer la notoriété de ses compétitions sur le marché français ? Pour en savoir plus sur les activités de LaLiga en France, Ecofoot.fr est parti à la rencontre de Marta Diaz Bejarano, International Business Developer, en charge notamment du développement des activités de LaLiga sur le marché français.

Quelle est aujourd’hui l’importance du marché français pour LaLiga ? LaLiga conduit-elle des études de notoriété pour situer la popularité du championnat espagnol sur le marché français par rapport aux autres compétitions footballistiques ?

LaLiga est très présente en France et attire un grand nombre de spectateurs. Pour LaLiga, il est important d’être là où se trouvent nos fans et, pour cette raison, nous souhaitons nous rapprocher d’eux et comprendre leurs besoins afin de leur apporter une valeur ajoutée.

Pour soutenir cette stratégie, LaLiga et Microsoft ont signé en 2016 un accord de marque au niveau mondial, basé sur la technologie et l’innovation. Avec notre partenaire, nous sommes en train de créer une plateforme qui permettra de rassembler en un même endroit les activités numériques de nos fans nationaux et internationaux. Avec nos nouvelles capacités de « Social Listening » et des outils de Business Intelligence tels que Power BI, nous serons en mesure d’atteindre un plus haut degré de compréhension et de connaissance de nos fans, en France comme à l’international. Nous pourrons alors leur fournir un meilleur service, afin qu’ils aient accès qu’aux contenus les plus pertinents selon leurs goûts, aux vidéos qui correspondent au mieux à leurs attentes ou encore aux statistiques de leurs équipes et joueurs préférés.

A LaLiga, nous estimons que le « Social Listening » constitue un élément clé dans la compréhension des besoins de nos fans. De plus, via notre expérience, nous constatons que la stratégie numérique constitue un élément clé dans la croissance des droits audiovisuels. Et LaLiga est un des sujets sociaux les plus populaires au monde avec plus de 50 millions de fans. Nous avons ouvert des comptes officiels sur Facebook, Twitter, Instagram, Weibo, WeChat, VK ou encore Youtube. Sur Twitter, nous avons récemment ouvert un compte en français : @LaLigaFRA. Nous parlons 10 langues par jour sur nos différents comptes sociaux.

Quelles sont les actions menées en France pour développer la notoriété et les activités du championnat d’Espagne dans l’Hexagone ?

Les actions que nous avons menées en France au cours de cette première année se sont concentrées sur l’augmentation de notre visibilité et notre intégration au sein de l’écosystème français.

Dernièrement, nous avons lancé notre compte Twitter en français, LaLigaFRA, et nous en sommes très heureux. Via ce canal, nous serons en mesure d’interagir et d’apporter du contenu pertinent et intéressant en français.

Au-delà des actions menées sur les réseaux sociaux, nous cherchons également à partager nos expériences et à échanger sur les meilleures pratiques avec d’autres détenteurs de droits. C’est en ce sens que nous avons adhéré à l’association SPORSORA, avec qui nous avons dernièrement organisé un atelier sur la nouvelle stratégie d’internationalisation de LaLiga. Nous espérons pouvoir continuer à apporter notre valeur ajoutée à travers nos différentes interventions.

Marta Diaz Bajarano

Marta Diaz Bajarano a dernièrement animé un atelier sur la nouvelle stratégie d’internationalisation de LaLiga organisé par SPORSORA

Les relations avec les médias ont également fait l’objet d’une attention particulière en France. Nous souhaitons offrir un contenu innovant mais surtout ciblé voire personnalisé aux médias. Ainsi, nous évitons les mailings de masse : le contenu est filtré par chaque délégué, qui connaît l’écosystème médiatique du marché concerné.

Enfin, nous soutenons également notre diffuseur en France, beIN Sports, afin de maximiser notre portée et d’attirer de nouveaux téléspectateurs et abonnés.

Justement, BeIN Sports est aujourd’hui le diffuseur officiel de LaLiga en France. Quelles actions conjointes menez-vous pour renforcer la visibilité du championnat auprès du public français ?

Comme je l’ai mentionné plus tôt, nous travaillons conjointement pour donner de la valeur à notre championnat tout en soutenant notre diffuseur BeIN Sports France.

Dernièrement, avec BeIN Sports France, nous avons travaillé sur la mise en place de campagnes d’activation sur les canaux numériques. Par exemple, nous avons organisé des jeux-concours sur les réseaux sociaux de notre diffuseur. Via la mécanique mise en place, les deux commentateurs, Omar Da Fonseca et Benjamin Da Silva, également connu sous le nom de #TeamDaDa, donnent des indices sur un joueur de Liga à retrouver. Les fans doivent alors deviner qui est ce joueur pour avoir une chance de gagner le maillot du club en question.

Cette collaboration nous permet d’activer nos fans et nous espérons poursuivre ce type d’initiatives.

LaLiga prévoit-elle d’ouvrir des bureaux en France pour renforcer ses activités ?

Il est encore trop tôt pour juger de l’opportunité d’ouvrir un bureau en France. Cependant, je peux confirmer que nos actions commencent à porter leurs fruits. LaLiga ne cesse d’accroître sa visibilité et nous nous efforçons de renforcer notre département dédié au développement international. Aujourd’hui, LaLiga compte 10 bureaux à l’international et 44 délégués dédiés au développement du championnat espagnol sur les marchés étrangers.

To Top

Send this to a friend