Politique premier league sponsoring maillot opérateurs paris sportifs

Publié le 8 septembre, 2017 | par Anthony Alyce

Les bookmakers bientôt interdits de sponsoring maillot en Premier League ?

Le parti travailliste anglais souhaite interdire aux opérateurs de paris sportifs la possibilité d’acquérir des emplacements de sponsoring maillot auprès des clubs de Premier League.

Le championnat anglais sera-t-il bientôt privé d’une manne financière conséquente ? Plusieurs représentants imminents du Labour Party britannique, dont notamment le député Tom Watson, ont dernièrement exprimé leur volonté d’interdire purement et simplement aux acteurs des paris sportifs d’acquérir des espaces de sponsoring sur les tenues officielles des clubs professionnels anglais.

Le Labour Party compte mettre en place cette interdiction dès qu’il retrouvera les commandes du pouvoir exécutif britannique. Les cadres du parti justifient cette mesure par la réelle nécessite de combattre l’épidémie « cachée » d’addiction aux paris qui sévirait actuellement dans le pays.

« Le sponsoring maillot renvoie le message que les clubs de Premier League ne prennent pas assez au sérieux les problèmes d’addiction aux jeux d’argent, qui touchent également leurs fans. Cela expose alors les fans de tout âge aux marques de paris en ligne lors des rencontres disputées, mais aussi lors des retransmissions des rencontres en direct ou encore des résumés diffusés sur la TV payante ou sur la BBC » a ainsi indiqué Tom Watson auprès de nos confrères du Guardian.



Tom Watson n’hésite pas à comparer la future interdiction frappant les acteurs des paris sportifs à la mesure prise en 2005, visant à interdire les activités de sponsoring sportif aux industriels du tabac pour des raisons de santé. Pour Tom Watson, il est important que les problèmes d’addiction aux jeux d’argent soient désormais mieux pris en compte par la société britannique.

Un manque à gagner de 50 M£ pour la Premier League ?

Toutefois, en cas de reconquête du pouvoir, le Labour Party ne compte pas imposer immédiatement cette mesure. Tom Watson préfèrerait que la FA se saisisse en premier lieu du dossier. Néanmoins, l’actuel membre du Shadow Cabinet se dit prêt à légiférer si nécessaire.

Dernièrement la FA a pris une décision semblant aller dans la direction prônée par le parti travailliste. La Fédération Anglaise a ainsi décidé le mois dernier de ne plus inclure d’acteur des paris sportifs au sein de son portefeuille de partenaires. La fédération s’est ainsi passée d’une dotation de 4 M£ (4,4 M€) par saison, versée par son désormais ex-partenaire Ladbrokes.



Néanmoins, la Fédération Anglaise devrait rencontrer plus d’hostilité si elle venait à imposer une telle interdiction au Board de la Premier League. En cette saison 2017-18, neuf clubs de l’élite anglaise possèdent un contrat de sponsoring maillot principal avec un bookmaker. Au total, le sponsoring maillot des acteurs des paris en ligne devrait rapporter un peu moins de 50 M£ (55 M€) aux clubs de Premier League en cet exercice 2017-18. Une manne financière que le championnat anglais ne compte pas abandonner facilement.

En attendant, une telle mesure n’est pas à l’ordre du jour. Pour le moment, le gouvernement conservateur de Theresa May, bien que fragilisé lors des dernières élections législatives, conserve les commandes de l’exécutif britannique.

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY-SA 4.0


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Comments are closed.

Back to Top ↑