Interviews

R. Barnave (Stade de Reims) : « Le gros projet de notre intersaison est l’internalisation de la restauration grand public »

stade de reims exploitation auguste delaune interview
Stade de Reims

Pour son (futur) retour en Ligue 1, le Stade de Reims compte encore améliorer l’exploitation du stade Auguste Delaune, afin d’enrichir l’expérience spectateur. Ecofoot.fr a dernièrement interrogé Romain Barnave, Stadium Manager du Stade de Reims, afin de faire le point sur les projets en cours. Propos recueillis par Pierre Nicouleaud.

Pouvez-vous présenter vos missions au Stade de Reims ?

J’ai intégré le Stade de Reims en tant que Stadium Manager il y a un an et demi. Je pilote tous les sujets liés aux infrastructures du club : Stade Auguste Delaune (stade municipal), Centre de Vie Raymond Kopa, et deux boutiques, une au stade et l’autre au centre-ville.

Je m’occupe également avec le service Organisation et Sécurité de la coordination générale autour des rencontres de l’équipe professionnelle.

Six rencontres de la Coupe du Monde Féminine seront organisées au stade Auguste Delaune. Prendrez-vous part à l’organisation ?

Nous sommes aux côtés de la ville de Reims depuis le début de cette aventure, et nous avons soutenu activement sa candidature. Notre volonté est donc de nous associer à la fête, et de mobiliser les énergies et les compétences dans le club afin de faire de la Coupe du Monde Féminine à Reims une vraie réussite et une expérience inoubliable pour tous !

Au-delà de nos échanges quotidiens avec les services de la ville, nous sommes en discussions avec le Comité d’Organisation de la compétition afin de bien définir les contours de ce que sera notre participation.

Quelles seront les retombées de cette compétition pour le Stade de Reims ?

L’exposition médiatique sera exceptionnelle pour la ville, après vous dire ce que pourraient être les retombées pour le club reste un exercice difficile.

Disons que nous nous activons en coulisse afin de faire en sorte de profiter de la compétition pour booster le développement de la section féminine du club qui compte désormais plus de 100 joueuses, et avec une équipe ambitieuse en seconde division. Nous travaillons notamment sur la création d’un bâtiment entièrement dédié à la section au centre de vie Raymond Kopa.

Comment maintenir de bonnes affluences au stade après une descente en L2 ?

En remontant en Ligue 1 !

Plus sérieusement, en connaissant mieux notre public et en améliorant la qualité des services proposés aux spectateurs de Delaune. Nous travaillons également au quotidien sur l’amélioration de l’accueil du public au stade et à assurer un haut niveau de sécurité.

Quels sont les futurs projets en termes d’exploitation de stade ?

Le gros projet de notre intersaison est l’internalisation de la restauration grand public. Nous allons en effet exploiter directement les buvettes du stade. Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons recruté un professionnel des métiers de bouche qui sera en charge de tous les sujets restauration du club : catering des équipes, traiteurs, buvettes…

Nous allons de plus renouveler notre panneautique LED, en intégrant 173 mètres en bord de pelouse, et 100 mètres en balcon face TV. Nous nous sommes associés avec la société Charvet Digital Média sur ce projet.

Parallèlement à cela, la ville de Reims va réaliser des aménagements sur le stade qui s’inscrivent dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine : changement de la pelouse synthétique en bord de terrain, rénovation de la tribune de presse…

Propos recueillis par Pierre Nicouleaud

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer