Economie

Manchester United surclasse-t-il économiquement Liverpool ?

Pierre Rondeau, économiste chez Football & Stratégie, doctorant en économie et professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, arbitre le match économique entre Manchester et Liverpool. Sportivement, la rencontre aura lieu à Old Trafford aujourd’hui à 18h30.

Le stade et la billetterie

D’une capacité de 75 731, le stade de Manchester United est le plus grand de Premier League. Le club profite de la ferveur de ses supporters et présente un taux d’affluence toujours supérieur à 95%. Il faut dire que le prix de ses abonnements n’est que le 7ème d’Angleterre, 670€ le plus cher. Résultat, United est l’équipe qui réalise les plus grands bénéfices de billetterie en Europe : 129 millions d’euros.

Concernant Liverpool, son vieux stade Anfield, construit en 1881, a une capacité de 45 276 et présente un taux d’affluence moyen de 97%. La fidélité de ses supporters, malgré des abonnements estimés à 890€, lui octroie d’intéressantes recettes de billetterie estimées à 61 millions d’euros par an.

Actuellement, le stade des Reds subit une rénovation  importante. Les promoteurs espèrent passer la capacité à 54 000 places d’ici la saison 2016-2017 pour un coût total de 365 millions d’euros. Le projet a aussi inscrit une deuxième phase de construction prévoyant l’ajout de 4 800 sièges après 2017. Avec tous ces travaux, l’équipe pense pouvoir dépasser les 100 millions d’euros de recettes annuelles et rattraper son retard sur ses concurrents Européens.

Sauf que, pour l’instant, Manchester est devant. Les Mancuniens dégagent le bénéfice le plus élevé d’Europe. Peut-être que Liverpool rattrapera son retard après 2017 mais pas avant. Les hommes de Van Gaal remportent le point.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Manchester United 1 – Liverpool 0

    Le budget et les revenus

    Les recettes de sponsoring de Manchester ont atteint 125 millions d’euros lors de la saison 2014-2015, dont 70 millions avec le seul sponsor maillot, le constructeur Chevrolet. L’équipementier Nike versait, quant à lui, 34 millions d’euros par an et Aon, qui donne son nom au centre d’entraînement, 21 millions. Résultat, l’équipe est leader au classement mondial des revenus de sponsoring et le club confortera cette place en cette saison 2015-16 avec l’entrée en vigueur du contrat mirobolant signé avec Adidas.

    Quant aux recettes totales, Manchester United est le deuxième club le plus riche du monde, derrière le Real Madrid, avec un total estimé à 518 millions d’euros. Soit 1.69 fois plus que Liverpool, qui présente des résultats estimés à 305,9 millions d’euros, le 9ème club européen. Sur le sponsoring, les Reds récoltent 62 millions d’euros par an. L’équipementier Américain New Balance lui verse 31 millions d’euros pour apparaitre sur son maillot, ce qui en fait la 6ème tunique la plus chère d’Europe et la 4ème d’Angleterre, derrière son adversaire du soir. Son sponsor, la banque britannique Standard Chartered, lui verse 31 millions d’euros à chaque saison jusqu’en 2019 (le versement sera majoré à 40 millions d’euros à l’issue de la saison 2015-2016).

    liverpool fc valeur tunique

    Liverpool FC possède la 4ème tunique la plus chère de Premier League

    Manchester est encore devant, tant sur le sponsoring que sur son budget. Le point va pour les coéquipiers de Martial.

    Manchester United 2 – Liverpool 0

    Réputation sur les réseaux

    Bien que Liverpool ait l’un des plus beaux palmarès d’Angleterre, avec 5 ligues des Champions et 18 titres nationaux, il reste derrière Manchester en termes de notoriété internationale. L’équipe de Van Gaal, 20 fois victorieuse du championnat d’Angleterre, enregistre 5,97 millions de followers sur Twitter et 66,230 millions de fans sur Facebook contre respectivement 4,69 millions et 26 millions pour les Reds.

    Le point va aux Red Devils.

    Manchester United 3 – Liverpool 0

    Les droits TV

    Sur ce point, la particularité de la Premier League ne peut pas offrir de vainqueur. Le championnat anglais a adopté, depuis longtemps, une logique de redistribution quasi-égalitaire concernant les droits de retransmission TV. Avec un championnat actuellement estimé à 1,2 milliard d’euros par an (contre « seulement » 748 M€ en Ligue 1 à partir de la saison 2016-17), les clubs perçoivent pratiquement la même somme quel que soit le classement final. Les inégalités entre le 1er le dernier vont de 1 à 1,5, soit 136 millions  d’euros pour Chelsea et 89 millions pour le dernier, les Queens Park Rangers.

    Liverpool a encaissé un chèque de 127 millions d’euros. Quant à Manchester, les dirigeants ont empoché 130 millions d’euros. La différence est trop faible pour qu’on puisse vraiment accorder le point à une des deux équipes.

    Manchester United 4 – Liverpool 1

    Valeur totale de l’équipe

    D’après une étude du CIES, le centre international d’économie du sport, basé à Neuchâtel, en Suisse, Manchester United est la 3ème équipe la plus chère du monde avec une valorisation estimée à 533 millions d’euros.

    Les économistes suisses ont tout simplement sommé les valeurs actualisées de l’ensemble des joueurs constituant l’effectif. Avec 533 millions d’euros, les Red Devils ne sont pas, malgré tout, premiers de Premier League. Leur rival City est devant, avec 560 millions d’euros.

    Quant à Liverpool, le total représente 344 millions d’euros, la 4ème valorisation d’Angleterre et la 7ème du big-5.

      Manchester United 5 – Liverpool 1  

    Fin du match

    Economiquement, Manchester est devant. Néanmoins, Liverpool est en train de préparer un plan de rénovation et de restructuration qui lui permettra, dans les années à venir, de rattraper son retard. Si vous souhaitez prolonger la discussion, n’hésitez pas à suivre le compte Twitter de Pierre Rondeau : 

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer