Economie

Résultat net positif pour l’Olympique Lyonnais !

olympique lyonnais résultat net positif
Cecile Creiche / Shutterstock.com

La direction de l’Olympique Lyonnais a révélé hier un résultat net positif concernant l’exercice 2017-18. Des bénéfices qui sont surtout dus à la vente des joyaux produits par son centre de formation. Décryptage.

Le Board d’OL Groupe a de quoi avoir le sourire. Pour la troisième saison consécutive, le club rhodanien a affiché un résultat net positif concernant l’exercice 2017-18. C’est bien simple : depuis la livraison du Groupama Stadium, l’OL n’a plus perdu d’argent !

Alors que l’Olympique Lyonnais avait enregistré des bénéfices à hauteur de 4,7 M€ au cours de la saison 2016-17 ; le club est parvenu à accroître ses bénéfices nets de l’ordre de 72% pour atteindre lors du dernier exercice la barre des 8 M€.

La formation rapporte gros à l’Olympique Lyonnais

Néanmoins, cet excellent bilan comptable est surtout dû aux incroyables plus-values enregistrées sur le marché des transferts. Au total, lors du dernier exercice, l’Olympique Lyonnais a perçu plus de 125 M€ liés à la cession de joueurs. Des recettes en hausse de 142% par rapport à un exercice 2016-17 déjà réussi à ce niveau.

Et plus de 70% des revenus tirés de la vente de joueurs proviennent de cessions d’éléments issus du centre de formation du club. Le seul transfert d’Alexandre Lacazette à Arsenal a permis à l’OL d’encaisser plus de 50 M€. La vente de Corentin Tolisso au FC Bayern a également été comptabilisé dans cet exercice.

L’OL optimise l’exploitation de son stade et améliore son résultat financier

Au-delà des recettes de transferts, l’OL poursuit l’optimisation de l’exploitation de son enceinte sportive. Une politique qui a permis au club de considérablement renforcer sa billetterie non-sportive. L’ensemble des grands événements organisés au Groupama Stadium ont ainsi rapporté 11,4 M€. Un montant en hausse de 6,3 M€ par rapport à la saison dernière.

Cette forte progression est notamment due à la programmation riche orchestrée par les équipes du club. Le Groupama Stadium a notamment accueilli la saison dernière un match de préparation de l’équipe de France, les demi-finales du Top 14, la finale de l’Europa League ou encore un concert de Céline Dion.

Le refinancement de la dette du club – à hauteur de 260 M€ – finalisé au mois de juin 2017 a également permis au club de considérablement améliorer son résultat financier. Présentant un résultat négatif à hauteur de 23,2 M€ à l’issue de la saison 2016-17 ; le déficit financier a été ramené 13,3 M€ en 2017-18. Une amélioration de 10 M€ qui est supérieure aux attentes de l’OL via de telles opérations.

La croissance de ces différentes sources de revenus a permis au club de compenser le manque à gagner lié à son absence en Ligue des Champions. Une non-présence en C1 qui a entraîné une baisse de revenus de l’ordre de 35 M€ pour le club. L’impact s’est surtout fait ressentir au niveau de la billetterie sportive et des droits TV.

OL : de belles perspectives pour l’avenir ?

Au total, en y intégrant les ventes de joueurs, l’Olympique Lyonnais affiche un chiffre d’affaires record concernant l’exercice 2017-18 à hauteur de 289,5 M€. Un CA en progression d’une quarantaine de millions d’euros par rapport à la saison dernière.

Pour l’avenir, les perspectives s’annoncent bonnes du côté du club rhodanien. La qualité de son centre de formation doit permettre au club d’engendrer des revenus récurrents sur le marché des transferts. Les opérations réalisées lors du dernier mercato estival – avec entre autres la vente de Mouctar Diakhaby – ont déjà rapporté au club une trentaine de millions d’euros.

Concernant les revenus médias, l’Olympique Lyonnais va profiter d’un double effet positif. En plus d’encaisser les recettes liées à sa participation en C1, l’OL va bénéficier de l’entrée en vigueur du nouveau cycle de droits TV négociés par l’UEFA et des réaménagements de la grille de répartition des revenus.

Enfin, le club espère continuer à accroître le nombre de visiteurs sur le site de son stade. Alors que l’OL est parvenu à attirer 1,4 million de visiteurs lors de la saison 2017-18 au Groupama Stadium ; le club espère à moyen terme faire venir 3 millions de visiteurs par an grâce à la mise en place de nouvelles activités au sein du nouveau pôle urbain OL City.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer