Politique / Droit

La Serie A intéressée par Javier Tebas ?

serie a directeur général javier tebas
Fabrizio Andrea Bertani / Shutterstock.com

Certains dirigeants du football transalpin aimeraient attirer Javier Tebas, actuel patron du football professionnel espagnol, en tant que nouveau directeur général de la ligue italienne.

On connaissait les transferts de joueurs, d’équipementiers voire de dirigeants de clubs… Mais une nouvelle catégorie de mouvements pourrait voir le jour prochainement : le transfert de dirigeants de ligue de football professionnel !

En effet, selon les informations ébruitées par la presse espagnole et transalpine, certains dirigeants du football italien songeraient sérieusement à faire appel à Javier Tebas, actuel patron de LaLiga, pour devenir le nouveau directeur général de la Lega Calcio.

Parmi les principaux partisans de cette option, on retrouve notamment l’actuel propriétaire du Torino FC, Urbano Cairo. Egalement directeur général du groupe média RCS – qui détient notamment en Espagne Unidad Editorial, société éditrice d’El Mundo ou encore de Marca – Urbano Cairo aimerait attirer l’actuel patron du football espagnol pour prendre les commandes exécutives de la ligue italienne.

Pour le moment, Javier Tebas n’a pas réagi aux rumeurs l’envoyant à la tête de la ligue italienne. Néanmoins, élu jusqu’en 2021 à la tête de LaLiga, ce dernier a confié dernièrement qu’il songerait à lâcher les manettes du football professionnel espagnol au bout de six ans de mandat.

Pour plusieurs dirigeants, Javier Tebas possède le profil idéal pour relancer le football professionnel italien. Englué dans une crise profonde – non-qualification de l’Italie pour la Coupe du Monde, baisse des affluences dans les stades, projets incertains concernant plusieurs grands clubs du pays – la Serie A n’est pas parvenue pour l’instant à obtenir le montant espéré concernant la commercialisation de ses droits TV domestiques. Les dirigeants de la ligue italienne espèrent notamment atteindre un montant minimal 1,050 Md€ par saison pour la période 2018-21.

[ssp id= »102029299″ embed= »true » width= »100% »]

De son côté Javier Tebas a un bilan qui parle pour lui. Grand artisan de la centralisation et de la mutualisation de la commercialisation des droits TV du football professionnel espagnol, il est parvenu à largement revaloriser les droits audiovisuels domestiques et internationaux de la Liga Santander. Une tendance haussière qui devrait se poursuivre puisque le patron du football espagnol vise la barre des 2,3 Mds€ de droits TV par saison à partir de 2019-20.

Au-delà de la question des droits TV, le patron du football espagnol a également réussi à considérablement accroître le niveau d’internationalisation des différentes compétitions, en mettant au point notamment le programme LaLiga Global Network. De nombreuses antennes régionales ont été ouvertes aux quatre coins du globe au cours des dernières années. Enfin, en collaboration avec les pouvoirs publics et grâce à des mesures coercitives, Javier Tebas est parvenu à réduire drastiquement le niveau d’endettement affiché par les clubs espagnols envers les administrations publiques.

Outre son profil, certains dirigeants du football italien sont également intéressés par les liens de proximité noués entre Javier Tebas et Mediapro. En attirant Javier Tebas, ils imaginent alors la possibilité d’une entrée du diffuseur sur le marché transalpin. Un élément qui pourrait engendrer une nouvelle croissance des droits TV domestiques et internationaux du championnat italien.

Néanmoins, l’arrivée de Javier Tebas à la direction générale du football italien est loin d’être actée. Alors que ce dernier ne s’est pas encore prononcé sur son niveau d’intérêt pour le poste, elle dépendra également de l’issue des élections qui doivent être organisées prochainement au sein de la Lega Calcio. De plus, la ligue italienne devra sans doute faire un effort financier pour attirer Javier Tebas : selon les infos communiquées dernièrement par El Confidencial, le patron du football professionnel espagnol émargerait actuellement à 879 000 € par an, bonus compris.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer