Stratégie

Tottenham Hotspur : une politique sportive à contre-courant ?

Tottenham politique sportive

Alors que la plupart des cadors de Premier League ont déjà investi plusieurs dizaines de millions de livres sur le marché des transferts pour se renforcer, Tottenham est l’un des rares clubs du championnat anglais à ne pas avoir encore entamé son recrutement. Une démarche qui est défendue par son président, Daniel Levy.

904,1 M£ (1 010,5 M€). C’est l’incroyable somme qui a été dépensée jusqu’à présent par les 20 clubs de Premier League pour réaliser leurs emplettes sur le marché des transferts ! Un montant qui atteint déjà un niveau très élevé, un mois avant la clôture du marché estival.

Alors que des clubs comme Liverpool FC, Arsenal FC ou encore Chelsea FC ont battu leur propre record d’indemnité versée pour acquérir un joueur au cours des derniers jours, un club de Premier League n’a pour le moment pas du tout participé à cette surenchère permanente sur les marchés.

Et ce club n’est pas un membre anonyme du ventre mou de Premier League. Il s’agit de Tottenham Hotspur, vice-champion d’Angleterre la saison dernière et qui disputera pour la deuxième saison consécutive la Champions League.

Alors que l’attitude adoptée par Tottenham Hotspur interroge en ce début de mercato – d’autant que le club a laissé partir Kyle Walker chez le concurrent Manchester City contre une indemnité de 45 M£ – Daniel Levy, Président du club, s’est dernièrement exprimé au sujet des évolutions du marché.

« Je ne suis pas certain que mon point de vue soit partagé par les autres clubs de Premier League. Mais le prix payé actuellement pour acquérir des joueurs de Premier League n’est pas soutenable sur le long terme » a alors exprimé le dirigeant des Spurs, tout en indiquant qu’il était le garant du bon fonctionnement du club londonien.

Tottenham : une approche sportive et financière pérenne ?

Au-delà de la guerre des prix à laquelle Tottenham Hotspur ne souhaite pas se livrer (pour le moment), Daniel Levy a également rappelé la philosophie de son manager, Mauricio Pochettino, qui n’hésite pas à donner une chance aux jeunes joueurs du centre de formation.

« Notre position sur le marché des transferts est liée au fait que nous possédons un coach qui croit beaucoup dans notre académie. A moins de trouver sur le marché des transferts un joueur en capacité de vraiment faire la différence, nous préférons plutôt donner une chance à nos jeunes joueurs » a alors complété Daniel Levy.

[ssp id= »1964948432″ embed= »true » width= »100% »]

Si la philosophie adoptée par Tottenham en matière de formation est louable et a déjà produit de très bons résultats (Harry Kane, Dele Alli, Danny Rose…), le manque d’investissements (temporaire) de Tottenham pourrait également s’expliquer par les projets actuellement menés au sein du club.

En effet, la direction de Tottenham Hotspur a dernièrement annoncé avoir contracté un emprunt à hauteur de 400 M£ (450 M€) pour boucler le financement de son futur stade, qui devrait être opérationnel à partir de la saison 2018-19. Un projet qui pèsera sur les finances du club.

Toutefois, Daniel Levy a écarté cette hypothèse. Le dirigeant de Tottenham a indiqué que le club était actuellement en mesure de s’offrir les joueurs qu’il souhaitait, indépendamment du projet de nouveau stade.

Et étant donné les derniers rapports financiers présentés par le club – Tottenham disposait de liquidités supérieures à 170 M£ (190 M€) au 30 juin 2016 – le dirigeant des Spurs semble dire la vérité au sujet des capacités financières du club londonien.

Source photo à la Une : Capture vidéo Youtube (Tottenham)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer