Economie

La Lazio, symbole de la transformation économique des clubs de Serie A ?

Lazio transformation modèle économique
Marco Iacobucci EPP / Shutterstock.com

Le club romain a de nouveau dévoilé un résultat net largement positif au cours du dernier exercice. Une bonne habitude qui confirme son renouveau financier. Un renouveau qui pourrait permettre au club de poursuivre son ascension sur le plan sportif. Analyse.

Qu’il semble loin le temps où la Lazio était contrainte, en urgence, de contracter des prêts de plusieurs dizaines de millions d’euros pour pouvoir faire face à ses problèmes de liquidités, liés essentiellement aux difficultés financières affrontées par sa maison-mère, Cirio Finanziaria.

Une quinzaine d’années plus tard, le club romain n’a plus besoin d’un mécène pour financer ses activités. Ainsi, la Lazio vient de dévoiler un résultat net positif à hauteur de… 37,3 M€ concernant l’exercice 2017-18 !

Des bénéfices qui ne constituent pas une anomalie dans l’histoire récente de la Lazio. Lors des 5 dernières saisons, les Biancocelesti ont enregistré 4 exercices bénéficiaires, accumulant au total plus de 61,5 M€ de profits. Seule la saison 2015-16 fait office d’exception, avec un résultat déficitaire à hauteur de 12,6 M€.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Des résultats positifs qui permettent de consolider le bilan du club. Au 30 juin dernier, la Lazio affichait ainsi des capitaux propres à hauteur de 57,5 M€. Soit un montant plus élevé que le niveau d’endettement brut du club, légèrement au-dessus de la barre des 50 M€.

    La Lazio engrange d’importantes indemnités sur le marché des transferts

    Le club doit en grande partie ses bénéfices à huit chiffres des dernières saisons aux importantes plus-values enregistrées sur le marché des transferts. Alors que les revenus liés à la cession de joueurs avaient atteint la barre des 30 M€ lors de la saison 2016-17 ; la Lazio a encore frappé plus fort l’an dernier en vendant pour plus de 65 M€.

    Trois joueurs sont à l’origine des importantes recettes engrangées par le club romain. La vente de Keita Baldé à l’AS Monaco a permis à la Lazio d’enregistrer une plus-value comptable à hauteur de 29,3 M€. Et le club a enregistré 15,8 M€ de plus-value sur la cession de Lucas Biglia au Milan AC et 15,7 M€ sur la vente de Wesley Hoedt à Southampton. Au total, la Lazio a affiché une balance des transferts positive de plus de 26 M€.

    La Lazio équilibre son résultat d’exploitation

    Si la Lazio s’en sort si bien sur le marché des transferts, c’est en partie lié au fait que le club n’a plus besoin impérativement de vendre pour équilibrer ses comptes. Une situation confortable qui permet au club de retenir ses éléments tant que ses exigences financières n’ont pas été atteintes.

    En effet, au cours du dernier exercice, le club a enregistré un chiffre d’affaires hors transferts à hauteur de 126,5 M€ contre des dépenses de fonctionnements de 111 M€. Une progression de chiffre d’affaires de près de 30% par rapport à la saison précédente qui est due à la participation européenne de la Lazio et la signature d’un accord de sponsoring maillot principal avec Sèleco.

    Lors du prochain exercice, la Lazio devrait à nouveau enregistrer des bénéfices malgré une campagne de recrutements audacieuse menée l’été dernier pour tenter de hisser le club dans le quatuor de tête de Serie A. La vente au mois de juillet dernier de Felipe Anderson à West Ham United contre une indemnité supérieure à 40 M€ va aider le club à équilibrer ses comptes.

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer