Economie

Le Milan AC cherche-t-il (déjà) de nouveaux investisseurs ?

milan ac nouveaux investisseurs

Le nouveau propriétaire du Milan AC aimerait attirer de nouveaux investisseurs au club afin de soutenir sa politique de relance.

Malgré les considérables investissements réalisés par le Milan AC cet été sur le marché des transferts, les tifosi du club rossonero ne sont pas complètement rassurés par les capacités financières du nouveau propriétaire. Et les informations véhiculées dernièrement dans la presse économique ne vont guère les rassurer.

En effet, selon certains éléments recueillis par Reuters, le nouveau propriétaire du Milan AC, Yonghong Li, souhaiterait attirer de nouveaux investisseurs au club, seulement six mois après avoir acquis plus de 99% du capital social du club lombard contre 740 M€.

L’homme d’affaires chinois aimerait faire entrer de nouveaux partenaires afin de soutenir sa dispendieuse politique d’investissements actuellement menée au club. Au cours des derniers exercices, le Milan AC n’a cessé d’afficher des pertes supérieures à 70 M€ et le club devrait à nouveau afficher un important déficit en 2017 en raison de la politique de relance impulsée par la nouvelle direction opérationnelle.

Concernant la recherche d’investisseurs, Yonghong Li n’écarterait aucune piste. L’homme d’affaires attendrait d’ailleurs le dénouement du prochain congrès du parti communiste chinois, qui s’achèvera le 18 octobre prochain, afin de solliciter à nouveau de potentiels partenaires chinois. Des partenaires qui se sont désistés de l’opération initiale de rachat du Milan AC en raison de la politique de fermeture dernièrement actée par le pouvoir central.

Le Milan AC a-t-il besoin de liquidités ?

Au-delà du marché chinois, Yonghong Li n’exclurait pas également de prospecter en Italie afin de dénicher de potentiels acteurs intéressés par une entrée dans le capital du Milan AC. Pour faciliter une telle opération, Yonghong Li pourrait mettre en avant ses autres activités, permettant ainsi à une entreprise italienne de bâtir des synergies concernant une éventuelle stratégie d’internationalisation d’activités en Chine.

[ssp id= »102029299″ embed= »true » width= »100% »]

Toutefois, toujours selon les informations de Reuters, l’arrivée d’un nouvel actionnaire n’aurait pas de lien direct avec le prêt contracté auprès du fonds américain Elliott Group, permettant à Yonghong Li de finaliser le rachat du Milan AC. En effet, le businessman chinois avait contracté deux prêts – de l’ordre de 180 et de 130 M€ – pour boucler l’opération de rachat et financer la première tranche d’investissements.

Concernant le remboursement de ces sommes, le Milan AC serait déjà entré en discussions avec plusieurs groupes bancaires, en capacité de refinancer la dette du club lombard. Les deux noms ayant filtré sont ceux de Goldman Sachs et de Merrill Lynch. Affaire à suivre…

Source photo à la Une : Flickr.com (nobbiwanCC BY 2.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer