Economie

AS Nancy-Lorraine : des investisseurs chinois en passe de racheter le club ?

as nancy achat stade marcel picot

Alors que le président Jacques Rousselot est à la recherche de repreneurs depuis maintenant plusieurs années, l’ASNL pourrait rapidement passer sous pavillon chinois, comme nous le révèle l’Est Républicain. Un processus qui pourrait même aller à son terme dans les semaines à venir selon le quotidien régional.

Après le FC Sochaux-Montbéliard, l’Olympique Lyonnais et plus récemment l’AJ Auxerre, un autre club français semble attirer les convoitises d’investisseurs venus de Chine : l’AS Nancy-Lorraine. Selon l’Est Républicain, le futur repreneur serait donc un important conglomérat provenant de Shanghai et déjà implanté en Europe. Les premiers documents auraient même déjà été signés, ce qui laisse penser que cette vente pourrait se conclure dans les prochaines semaines. La vérification de l’origine des fonds par Tracfin, l’organisme ministériel de lutte contre le blanchiment d’argent, est une des étapes restantes avant une possible officialisation de la vente.

Une opération qui, si elle se conclut rapidement, aura donc fait moins de bruit que celle du club cher à Guy Roux. Il convient cependant de rester prudent puisque comme le rappelle justement France Bleu, un autre investisseur – indien cette fois-ci – était dernièrement en contact avec le club au chardon pour un éventuel rachat, allant jusqu’à visiter les installations de celui-ci sans pour autant finaliser l’opération. Ce candidat est-il encore en course ? Possible, puisque selon des sources concordantes, 4 investisseurs auraient déposé des dossiers de rachat en compétition avec le candidat chinois : deux indiens, un vietnamien ainsi qu’un anglais.

ASNL : rachat du club d’abord, le stade ensuite ?

Si les chiffres avancés s’avèrent exacts, la vente pourrait se conclure pour un prix avoisinant les 20 M€. Une goutte d’eau en comparaison aux prix pratiqués lors des ventes de grands clubs européens. Un prix plus que correct comparé à celui du club sochalien et du club auxerrois, évalués à 7 M€ chacun. La différence de valeur se situe au niveau de la compétitivité sportive (Ligue 1 pour le club nancéien contre Domino’s Ligue 2 pour ses deux voisins), mais également au niveau du potentiel de développement : à l’heure où les enceintes sportives sont optimisées et modernisées pour maximiser les revenus « Jour de Match », la taille de l’agglomération, et donc de la zone de chalandise, a une importance non-négligeable.

Ainsi, le futur repreneur, quelle que soit son identité, pourrait être tenté de se pencher de plus près sur le dossier de rachat du stade Marcel-Picot. La récente sortie dans les médias du président Rousselot, faisant état d’un regain d’intérêt de la part de son club concernant le rachat de l’enceinte nancéienne, semble aujourd’hui prendre tout son sens : une telle opération aurait pour effet d’ouvrir de nouveaux axes de développement au club et à son nouveau propriétaire, devenant ainsi libre d’investir dans son stade pour le moderniser, voire l’agrandir. Pour cela, il faudra sans doute débourser la somme de 12 M€, prix auquel l’enceinte s’est vue évaluée lors de la dernière expertise, datant de l’année dernière.

Si cette vente venait à se confirmer, elle ne ferait que renforcer la tendance qui se dessine chaque jour un peu plus dans les grands championnats européens. En effet, un peu partout en Europe, les investisseurs chinois multiplient les acquisitions : la Premier League vient de voir le groupe Yunyi Guokai prendre le contrôle de West Bromwich Albion cette semaine, moins d’un an après la prise de participation à Manchester City de China Media Capital ; en Espagne, c’est l’Espanyol Barcelone ou encore Malaga qui sont concernés ; le Milan AC est actuellement en train de finaliser son rachat par le consortium chinois Sino-Europe Sports, quelques mois après l’officialisation de la vente de son voisin, l’Inter Milan. La Bundesliga n’est en revanche pas concernée, mais il s’agit là clairement d’un choix stratégique de la part de certains clubs allemands.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © Wikipedia.org (Jejecam)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer