Olivier Delcourt DFCO D1 Arkema
Interview

« Il y a un bel avenir à construire pour la D1 Arkema »

Photo Icon Sport

Le football féminin français de haut niveau a besoin de dirigeants convaincus et engagés pour poursuivre son développement et renforcer sa professionnalisation. A l’image de Jean-Michel Aulas ou encore de Laurent Nicollin, Olivier Delcourt fait partie des présidents qui investissent des sommes non-négligeables dans la structuration de leur équipe féminine. Preuve en est : le pôle féminin du DFCO n’a pas été oublié dans l’aménagement des nouvelles infrastructures du club bourguignon à Saint-Apollinaire. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, le Président du DFCO livre ses analyses sur l’évolution de la D1 Arkema tout en revenant sur les principaux projets de développement de la section féminine du DFCO.

Quelle place occupe aujourd’hui la section féminine dans la vie du DFCO ?

Le pôle féminin occupe désormais une place importante dans la vie du DFCO. Cela fait maintenant plus de 15 ans que le football féminin est une composante à part entière du club. Nous allons entamer notre 5e saison consécutive en D1 Arkema en cet exercice 2022-23. La saison dernière a été un peu plus compliquée sur le plan sportif mais nos joueuses ont réussi à assurer le maintien du club au plus haut niveau.

Malgré la relégation de notre équipe professionnelle en Ligue 2 à l’issue de la saison 2020-21, j’ai souhaité maintenir la même dynamique concernant le développement de notre pôle féminin. Nous avons même légèrement augmenté le budget de notre équipe en D1 Arkema pour pouvoir renforcer la professionnalisation de notre section féminine.

En cette saison 2022-23, notre pôle féminin va bénéficier de nouvelles infrastructures. Une partie de nos nouvelles installations basées à Saint-Apollinaire sera dédiée à nos équipes féminines. Nos joueuses professionnelles évoluant en D1 Arkema vont pouvoir profiter de ces nouveaux équipements mais cela sera également le cas pour toutes nos sections féminines, de l’école de football aux U19 nationaux. Le pôle féminin du DFCO réunit environ 120 licenciées ce qui n’est pas négligeable. Toujours dans cette volonté de poursuivre la structuration de notre division féminine, nous accueillons en cette nouvelle saison un manager qui va coordonner la politique sportive de l’ensemble du pôle. Il aura également la responsabilité de notre politique de recrutement, avec une attention particulière portée sur notre équipe en D1 Arkema.

En tant que dirigeant, je crois beaucoup dans le développement du football féminin de haut niveau en France. Je m’investis personnellement dans les dossiers comme beaucoup au club. Il y a un bel avenir à construire pour la D1 Arkema et l’ensemble du football féminin français. Avec un diffuseur comme Canal + à nos côtés, la compétition bénéficie d’une hausse de visibilité. La FFF prend également les dossiers à bras-le-corps pour développer la D1 Arkema. Les ressources générées par la compétition sont en progression même si elles sont encore insuffisantes. A l’avenir, il faudrait être en mesure de trouver un équilibre économique pour le football féminin sans avoir besoin de compter sur des injections financières provenant de la locomotive du club, c’est-à-dire l’équipe première masculine. Sans être adossé à un club professionnel masculin, c’est très difficile pour une équipe de D1 Arkema de boucler un budget permettant de jouer autre chose que le maintien.

Quel est le budget annuel du pôle féminin du DFCO ? Comment est-il financé ?

Envie de lire cet article en intégralité ? Devenir membre d'Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Consulter nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média singulier


  • Les professionnels recommandent Ecofoot

    "La force d’Ecofoot est la précision des contenus et leur utilité pour chacun des acteurs de l’écosystème du sport francophone"

    Jérémy Moulard - Sport Management Researcher - Université de Lausanne

    Déjà abonné à Ecofoot Premium ?


    Magazine N°88


    « Il y a un bel avenir à construire pour la D1 Arkema »
    To Top
    Send this to a friend