partenariat OL Veolia
Interview

« Nous sommes très satisfaits de la qualité de nos échanges avec l’OL »

Icon Sport

Réorienter sa stratégie de sponsoring pour relever les grands défis de notre société. C’est le sens de la démarche entreprise en commun par Veolia et l’Olympique Lyonnais. Sponsor historique du club rhodanien, Veolia est devenu à l’aube de la saison 2020-21 le nouveau partenaire environnement de l’OL. Un changement de philosophie qui entraîne de profondes transformations dans les échanges et les actions mises en place pour faire vivre ce partenariat. Laurent Obadia, Directeur de la Communication de Veolia et Conseiller du Président – Directeur Général, revient sur le pilotage de cet accord d’un nouveau genre tout en évoquant les futurs projets que Veolia compte mettre en place avec l’OL et dans l’univers du sponsoring sportif. Entretien.

Au mois de juin 2020, Veolia a décidé de réorienter ses engagements auprès de l’Olympique Lyonnais en devenant le Partenaire Environnement du club rhodanien. Pouvez-vous revenir sur la genèse de cette réflexion ? La volonté de Veolia était-elle de donner davantage de sens à son partenariat avec l’OL ?

Partenaire du club depuis 10 ans, Veolia souhaitait donner plus de sens à ce partenariat et sortir d’une logique de visibilité pure pour apporter ses compétences et son savoir-faire afin d’accompagner le club dans ses ambitions de transformation environnementale.

Veolia est devenu officiellement le « Partenaire Environnement » du club en juin 2020. L’objectif était de construire ensemble et déployer un programme concret autour des économies de ressources, de l’écoconception, du réemploi et du recyclage. Conclue pour une durée de 2 saisons – jusqu’au 30 juin 2022 – cette collaboration permet à l’OL de figurer parmi les tous premiers clubs de football à se lancer dans une démarche environnementale globale.

Obtenir le statut de « partenaire environnement » ou « partenaire de la transformation écologique », et de pouvoir communiquer en tant que tel, est lourd de sens car cela permet de mettre en œuvre des actions conjointes en faveur de l’environnement, que ce soit dans la gestion du club, celle de ses équipes, des spectateurs ou encore des fans, et cela afin d’avoir un réel impact.

« Cette collaboration permet à l’OL de figurer parmi les tous premiers clubs de football à se lancer dans une démarche environnementale globale »

Après une saison en tant que Partenaire Environnement de l’OL, quel bilan tirez-vous de cette réorientation de votre engagement ? La crise sanitaire a-t-elle perturbé les actions initialement prévues avec votre partenaire ? Quels seront les projets mis en place lors de cette 2e saison ?

Nous sommes très satisfaits de cette collaboration et de la qualité de nos échanges avec l’OL. Dès janvier 2020, nous avons mis en place des comités de pilotage mensuels entre Veolia et l’OL afin de bâtir ensemble un plan d’actions. Malgré la crise Covid, nous avons maintenu toutes nos réunions en visioconférence. La crise nous a même d’autant plus convaincus de la nécessité d’accélérer le mouvement en matière de transformation écologique.

Pendant cette première saison, Veolia a notamment accompagné l’Olympique Lyonnais dans sa démarche d’élaboration d’une stratégie carbone, allant d’un bilan carbone détaillé jusqu’à l’identification d’actions de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Cette brique était essentielle pour élaborer un référentiel de départ et identifier les axes de progrès pour la suite.

En parallèle, plusieurs actions ont été lancées dès janvier 2020. Veolia et l’OL ont élaboré ensemble un T-shirt Training en matière 100% recyclée, fabriqué en Rhône-Alpes et développé conjointement par les équipes de Veolia et de l’Olympique Lyonnais en moins de 5 mois. Des carafes d’eau ont remplacé les bouteilles d’eau en plastique pour toutes les conférences de presse. Des essais ont été menés pour doter les joueuses et joueurs de gourdes lors des entraînements et des matchs afin de déployer ce projet pour la saison 2021-2022.

Les changements de comportement passent aussi par la sensibilisation du public à la transition écologique. Grâce à la mobilisation des joueurs et des joueuses, nous avons pu élaborer des campagnes de sensibilisation vidéo. Un quiz « environnement » est organisé pour chaque match avec deux questions portant sur la préservation de l’eau et le recyclage des déchets notamment.

Pour cette deuxième saison, nous allons déployer une démarche orientée sur le tri des déchets dans le stade afin d’accompagner les visiteurs dans leur geste de tri. D’autre part, nous poursuivons nos efforts pour la promotion de la réduction de l’usage des plastiques à usage unique avec plusieurs actions :

  • La poursuite d’opérations de sensibilisation auprès du public avec l’organisation d’un bar à eau lors des matchs.
  • L’étude pour l’installation de fontaines de distribution d’eau du robinet à des endroits stratégiques : stade, centre d’entraînement, OL Valley…

Concrètement, comment mesurez-vous les retombées et l’efficacité d’un tel partenariat ? Avez-vous mis en place des KPI permettant de piloter cet accord avec l’OL ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°82


    « Nous sommes très satisfaits de la qualité de nos échanges avec l’OL »
    To Top
    Send this to a friend