Interview

« A l’US Concarneau, nous nous donnons entre 3 et 5 ans pour accéder à la Ligue 2 »

interview us concarneau

Ecofoot.fr s’est entretenu cette semaine avec Pierre L’Hotellier, Directeur Administratif l’US Concarneau. Ancien Responsable du développement du Stade de Reims, Pierre L’Hotellier nous explique au cours de l’interview son choix de signer à l’US Concarneau tout en abordant les projets actuellement mis en place par le club breton afin de rejoindre au plus vite le football professionnel français.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à quitter le Stade de Reims pour signer à l’US Concarneau (National) ?

Le projet qui m’a été présenté par le Président et les membres du Comité de Direction m’a immédiatement séduit. J’ai rapidement eu envie de m’inscrire dans ce projet de structuration de l’US Concarneau. Je souhaite apporter ma contribution pour prolonger l’immense travail déjà réalisé par les différents membres du club au cours des dernières années. Le fait de retourner dans ma région natale a également compté au moment du choix.

Quel est aujourd’hui le périmètre de vos missions à l’US Concarneau ?

Je suis le Directeur Administratif du club. J’ai sous ma responsabilité les dossiers business ainsi que les fonctions supports de l’US Concarneau. Concernant la partie business, je gère donc les activités liées à la billetterie et au sponsoring. Je vais également m’occuper du merchandising. Mais cette dernière activité n’est pas encore très développée au club.

Au sujet de la partie support, cela concerne la gestion des infrastructures, l’organisation, les dossiers juridiques et la gestion financière. J’ai donc un éventail assez large de missions. Mon travail s’arrête aux portes du sportif. Aucune décision concernant les questions sportives ne dépend directement de moi.

Comment est structuré aujourd’hui le service administratif de l’US Concarneau ? Avec combien de personnes collaborez-vous au sein de votre service ?

Le service administratif de l’US Concarneau est composé d’une équipe de trois personnes. Nous faisons également régulièrement appel à des prestataires car nous n’avons aujourd’hui pas les moyens d’engager beaucoup de personnel en CDI ou CDD.

En revanche, sur de nombreux sujets, nous pouvons nous appuyer sur l’expertise des membres de notre Comité de Direction. Il est composé de multiples chefs d’entreprise et de personnes travaillant dans des secteurs différents. Ils sont toujours disponibles pour prodiguer leurs conseils et apporter leur expertise dans la mise en place des différents projets.

Quels sont les objectifs sportifs de l’US Concarneau pour les saisons à venir ?

En 2016-17, nous avons trusté durant une bonne partie de la saison les premières places du classement de National. Si, par bonheur, nous avions eu la chance de monter à l’issue de la saison, ça aurait été très compliqué pour le club d’obtenir l’homologation de notre stade, de développer un service administratif qui réponde aux exigences du monde professionnel et de bâtir un projet de formation permettant de retenir nos meilleurs jeunes en seulement 3 mois.

Toutefois, l’objectif de l’US Concarneau est clair : nous souhaitons accéder à la Ligue 2. Nous nous donnons entre 3 et  5 ans pour atteindre cet objectif. Pour cela, nous cherchons à mieux structurer le club pour assouvir une telle ambition.

Aujourd’hui, le club fonctionne encore sous le régime de l’association. Mais nous travaillons actuellement sur un projet de création de SAS (société par actions simplifiées) qui sera en place pour le début de la saison 2017-2018. En cas de montée lors des prochaines saisons, nous serons prêts d’un point de vue sportif et réglementaire pour accéder en Ligue 2.

Cet objectif de montée en Ligue 2 d’ici 3 à 5 ans se traduit-il également par une augmentation progressive du budget du club ?

Nous avons tiré les enseignements de la saison écoulée. Lors de cette saison 2016-17, nous étions le club de National possédant le plus de contrats amateurs. Par conséquent, une grande majorité de nos joueurs travaillaient la journée et s’entrainaient le soir. Et il faut rajouter les déplacements à réaliser un week-end sur deux.

us concarneau budget

Crédit photo : Benjamin Beneat – US Concarneau

Ce rythme effréné a conduit à un certain essoufflement durant la phase retour. Notre effectif a connu des problèmes physiques. C’est très compliqué d’enchaîner activité professionnelle et sport de haut niveau.

Par conséquent, notre premier objectif lors des saisons à venir est d’avoir un maximum de joueurs sous contrat fédéral. Cela libérera certains joueurs de leurs impératifs professionnels et offrira plus de disponibilité pour les entraînements et les déplacements. Ils pourront également bénéficier de plus de plages de récupération.

Pour bénéficier de plus de joueurs sous contrat fédéral, cela nécessite effectivement une hausse de budget. Sur la saison écoulée, nous disposions d’un budget de 1,6 M€. Nous aimerions nous rapprocher de la barre des 2 M€ pour la saison 2017-18. Cela implique une augmentation conséquente de nos revenus de sponsoring.

Justement, comment comptez-vous financer cette hausse de budget ?

Nous ne souhaitons pas être dépendants des investissements réalisés par nos dirigeants. Ce n’est pas la philosophie du club. L’US Concarneau veut développer ses propres ressources pour financer son ascension sportive.

La principale piste explorée consiste à augmenter de façon significative nos recettes commerciales en monétisant mieux notre notoriété. Car l’US Concarneau possède un très gros potentiel à ce niveau. L’an dernier, Concarneau a été l’un des clubs les plus diffusés de National. Nous sommes également le deuxième club le plus recherché sur les moteurs de recherches. En termes d’audience, notre site officiel se classe parmi les premières positions de National.

Aujourd’hui, il est nécessaire de mettre en avant cette notoriété pour attirer les partenaires commerciaux. Quand un sponsor investit un certain montant, il en attend bien évidemment un retour. Et nous sommes en mesure de fournir ce retour sur investissement.

Comment expliquez-vous cette forte notoriété autour du club de Concarneau ?

Il y a aujourd’hui un vrai intérêt pour le club au sein de notre région. Une relation forte est en train de se développer entre l’US Concarneau et son territoire. Il y a une identification aux principales valeurs transmises par le club : humilité et sens de l’effort. Nos différents parcours en Coupe de France ont également contribué à renforcer ce lien.

us concarneau ancrage territorial

Crédit photo : Benjamin Beneat – US Concarneau

D’ailleurs, dans notre stratégie, nous souhaitons poursuivre notre ancrage territorial tout en mettant en avant notre identité. Dans cette optique, nous développons nos liens avec les entrepreneurs bretons. Nous commençons à entrer en contact avec certains d’entre eux. Et les retours sont très positifs ! Nous recevons même des demandes de renseignements d’entrepreneurs bretons exilés à Paris ! C’est même surprenant de susciter autant d’intérêt auprès des annonceurs régionaux.

La Bretagne compte actuellement de nombreux clubs évoluant au niveau professionnel. Est-ce un avantage ou un inconvénient pour le développement de l’US Concarneau ?

Pour moi, c’est clairement un avantage. La Bretagne est une vraie terre de football. Les Bretons ont la chance d’assister à des rencontres de Ligue 1 et Ligue 2 à proximité de chez eux. En ce qui nous concerne, nous essayons d’apprendre à travers les expériences de nos voisins, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Après, il ne s’agit bien évidemment pas de copier le modèle de développement mis en place par nos voisins. Nous devons conserver notre propre identité tout en renforçant les liens avec les acteurs économiques, politiques et institutionnels de notre territoire.

Par exemple, nous avons rencontré dernièrement la direction du pôle universitaire de Quimper. Cela a été très simple d’initier les premiers échanges avec nos interlocuteurs. Nous sommes également entrés en contact avec plusieurs startups de la région. Nous sommes prêts à leur laisser le champ libre pour mener des tests au sein du club. Ces projets permettent de fédérer tout un écosystème autour du club.

Quels sont les projets actuellement menés par l’US Concarneau concernant le stade Guy Piriou ?

Avec la ville, la communauté d’agglomération, le département et la région, nous avons anticipé certaines décisions permettant d’accompagner notre développement sportif.

stade guy piriou

Crédit photo : Benjamin Beneat – US Concarneau

Cet été, de nombreux aménagements, concernant la zone vestiaires, les médias et l’éclairage, vont être réalisés à hauteur de 1,7 M€. Des travaux qui prendront fin en janvier 2018. Au club, nous avons également en tête un projet de modernisation plus global du stade Guy Piriou que nous souhaitons concrétiser d’ici 5 ans. Et certains volets du projet pourront être anticipés en cas d’accession rapide en Ligue 2.

D’autres projets de création/modernisation d’infrastructures sont-ils actuellement menés au club ?

Aujourd’hui, le projet principal concerne le stade. Il ne faut pas oublier que la locomotive est l’équipe première. C’est elle qui nous mènera vers le monde professionnel.

Néanmoins, nos éducateurs et notre staff technique travaillent sur l’idée du projet de centre de formation. Un groupe de travail sera mis en place lors de la saison à venir pour faire avancer notre réflexion à ce sujet. Nous souhaitons être en mesure de le concrétiser au moment opportun.

Actuellement, 3 à 4 jeunes joueurs par saison quittent le club pour intégrer le centre de formation d’un club professionnel. Nous disposons d’équipes de jeunes évoluant au plus haut niveau régional. A l’avenir, nous aimerions conserver nos meilleurs espoirs via la mise en place d’une structure solide. Des évolutions qui seront mises en place avec la professionnalisation du club.

Source photo à la Une : Benjamin Beneat – US Concarneau

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer