Bibliothèque

T. Guillou : « Le football doit être la recherche d’un idéal »

Thierry Guillou football et formation
Thierry Guillou

Auteur de l’excellent ouvrage Football et Formation : une certaine idée du jeu, Thierry Guillou, Educateur au centre de formation du FC Lorient, revient pour Ecofoot.fr sur sa propre conception du football tout en s’interrogeant sur certaines méthodes employées en France pour former les jeunes joueurs.

Comment avez-vous eu l’idée d’écrire Football et Formation : une certaine idée du jeu ?

A l’issue de mes études, la perspective d’écrire un livre a émergé car durant mon parcours universitaire j’ai pris goût à la rédaction. Au fur et à mesure que ma pensée se structurait, je rédigeais ! Je n’ai pas de prédisposition à l’écriture, ce livre m’a donc demandé beaucoup de temps.

Pendant de nombreuses années, j’ai archivé des citations et réflexions d’entraîneurs dans lesquelles je me retrouvais. Au fil du temps, émergeaient des caractéristiques communes entre les différentes réflexions, certaines cohérences. J’ai alors entrepris de créer des liens, de formaliser les choses par écrit. J’ai essayé de construire une réflexion cohérente pour que le lecteur comprenne le cheminement, la philosophie.

football et formation

J’ai toujours été animé d’une volonté de partage… certainement parce que mon parcours est ainsi fait que j’ai rencontré beaucoup de personnes qui m’ont fait partager leur vécu et leurs idées.

Dans votre ouvrage, vous vous interrogez sur les méthodes employées en France pour former les jeunes joueurs. Plusieurs éléments sont exposés pour expliquer la direction contestable prise par le football français dans le domaine (culte du résultat, enjeux financiers croissants, carriérisme de certains éducateurs, méthodes pédagogiques ne favorisant pas la liberté créatrice des jeunes joueurs…). Ces facteurs ne sont pourtant pas propres à la France. Comment des pays comme l’Espagne ou l’Allemagne parviennent à laisser une place importante au jeu et au collectif dans leur modèle de formation malgré un environnement favorisant le culte de l’individualisme ?

Attention aux généralités ! Tous les clubs espagnols ou allemands n’ont pas une culture du jeu élaborée au niveau de leur équipe professionnelle ou à l’échelle de leur centre de formation. En revanche, les fédérations de ces pays ont, à un moment donné, insufflé une tendance.

Tous les clubs espagnols ou allemands n’ont pas une culture du jeu élaboréeClick to Tweet

Il s’agit aussi de deux pays dans lesquels Josep Guardiola a exercé… Il ne faut pas minimiser la trace que cet entraîneur laisse après ses passages dans les clubs. Aussi, dans quelques années peut-être que l’Angleterre sera érigée au même rang que l’Espagne et l’Allemagne dans la place accordée à un jeu de qualité.

Par ailleurs, l’individualisme dans le football n’est pas propre à la France. Mais peut-être sommes-nous plus exposés que d’autres nations car nous sommes devenus, depuis l’arrêt Bosman, un pays exportateur de jeunes joueurs. De ce fait, tout est organisé pour mettre en avant le joueur dès le plus jeune âge, avec tous les effets néfastes que cela peut générer dont l’individualisme.

Ce modèle économique basé sur la vente de jeunes joueurs a d’une part une influence sur les joueurs eux-mêmes et d’autre part une influence sur l’identité de jeu des clubs qui ne peuvent pas instaurer un style de jeu dans le temps à partir de la formation.

Dans Football et Formation, vous relevez régulièrement la pression du résultat au sein des équipes de jeunes, poussant ainsi les éducateurs et les recruteurs à choisir des joueurs en avance sur le plan physique et conduisant à une homogénéité des profils retenus. La création de compétitions internationales et médiatisées chez les jeunes (ex : Youth League) ne risque-t-elle pas d’amplifier un tel phénomène ?

Ce type de compétition représente une exposition importante pour l’image « formatrice » du club mais aussi pour la valorisation du joueur en formation.

Si la politique du club est de « performer » à tout prix dans cette compétition, le risque est effectivement de recourir à des joueurs en avance de maturité physique (et à un plan de jeu « restrictif »), bien qu’à cet âge les différences morphologiques tendent à s’estomper progressivement. Elles sont, par exemple, nettement plus marquées entre 12 et 17 ans !

En revanche, si la politique du club en termes de formation est d’offrir à ses jeunes joueurs un moment de compétition différent avec une intensité proche de ce qu’ils connaitront lorsqu’ils évolueront au haut niveau, alors l’intérêt peut être réel pour le club et pour le joueur.

D’une manière générale, plus une compétition est médiatisée et plus le risque de favoriser des comportements individualistes précoces existe.

Compte-tenu des enjeux financiers sans cesse croissants et des nouvelles méthodes utilisées par les grands clubs européens pour recruter les jeunes joueurs, est-il toujours possible de mener une politique de formation s’inscrivant sur le temps long ?

J’ai envie de croire que oui ! Le football doit être la recherche d’un idéal. Et à mes yeux, l’émergence de l’identité de jeu d’une équipe et sa continuité par une politique de formation s’inscrivant dans le temps est quelque chose de noble qu’il faut préserver, développer et renforcer ! C’est aussi l’objet du livre, défendre cet idéal (même si cela s’avère de plus en plus difficile). D’ailleurs, si vous n’œuvrez pas d’une manière ou d’une autre pour défendre un idéal, c’est que vous n’y croyez pas pleinement…

L’émergence de l’identité de jeu d’une équipe et sa continuité par une politique de formation s’inscrivant dans le temps est quelque chose de nobleClick to Tweet

Pour en savoir plus sur Football et Formation : une autre idée du jeu publiée aux éditions L’Harmattan : http://amzn.to/2n9ZvVS

Articles populaires

To Top
44 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer