Economie

Quel avenir pour le Milan AC ?

milan ac incertitude actionnariale
Fabrizio Andrea Bertani / Shutterstock.com

N’ayant pu honorer le remboursement d’une nouvelle créance, le propriétaire du Milan AC Yonghong Li s’apprête à laisser les commandes du club lombard. Un changement de direction qui pourrait donner lieu à une période d’incertitude pour les Rossoneri. Explications…

« Nous n’avons pas de budget transfert pour cet été. » La déclaration réalisée en fin de semaine dernière par Massimiliano Mirabelli, Directeur du football du Milan AC, à nos confrères de Sky Sports ne présageait rien de bon quant à la poursuite de l’aventure de Yonghong Li à la tête du club lombard.

Un mauvais présage qui s’est vérifié : en début de semaine, la presse italienne a annoncé l’ouverture d’une procédure de la part d’Elliott Management pour prendre le contrôle de la holding détenant le club lombard conformément aux accords signés préalablement avec l’actuel propriétaire chinois du Milan AC.

Yonghong Li définitivement hors-jeu ?

Le fonds américain a décidé de déclencher cette procédure suite au non-remboursement en temps et en heure d’une nouvelle créance de 32 M€ accordée dernièrement par Elliott lors d’une opération d’augmentation de capital. Yonghong Li avait alors jusqu’au vendredi 06 juillet pour rembourser cette somme. Un montant que l’homme d’affaires chinois n’est pas parvenu à réunir.

Un non-remboursement qui a fini par entamer la confiance du fonds américain. Au-delà de cette première somme de 32 M€, Yonghong Li doit également rembourser plus de 300 M€ de dettes contractées auprès d’Elliott Management, dont une tranche de 180 M€ pour le mois d’octobre prochain. Une somme que l’actuel propriétaire du Milan AC ne semble pas en capacité de rembourser.

Selon les médias transalpins, Elliott devrait être en mesure de prendre les rênes du club d’ici la fin de la semaine. La procédure, lancée au Luxembourg, pourrait durer 6 jours au maximum. Peu d’informations ont en revanche filtré sur d’éventuels aménagements réalisés au niveau de la direction opérationnelle du Milan AC. Yonghong Li pourrait néanmoins contester la perte de la propriété du Milan AC via une action en justice.

Vers une bataille d’actionnaires américains pour reprendre le Milan AC ?

Les difficultés actuellement rencontrées par le Milan AC ont aiguisé l’appétit de nouveaux investisseurs, intéressés par une reprise du club lombard. Des intérêts multiples sur lesquels Yonghong Li a essayé de surfer – via la vente d’une part minoritaire du club – pour rembourser la première créance due à Elliott. Sans succès.

Parmi les protagonistes en embuscade figure l’homme d’affaires italo-américain Rocco Commisso. Déjà impliqué dans l’univers sportif – le patron du réseau Mediacom est propriétaire des New York Cosmos – Rocco Commisso serait prêt à investir jusqu’à 500 M€ pour acquérir le club lombard.

Mais Rocco Commisso n’est pas seul sur ce dossier. La famille américaine Ricketts, via Thomas Ricketts, a également exprimé publiquement son intérêt pour le rachat du Milan AC. Propriétaire de la franchise de baseball des Cubs de Chicago ; la famille Ricketts compte mettre en place un plan d’investissement progressif pour redorer la compétitivité du club transalpin.

Elliott revendra-t-il immédiatement le Milan AC ?

Les deux candidats américains devraient profiter de la reprise en main du club par Elliott pour reprendre les négociations concernant le rachat du Milan AC. Evalué à 350 M€ par le fonds américain, Elliott pourrait réussir cette transaction en réalisant une plus-value. D’autant que d’autres groupes, provenant notamment de Russie, auraient manifesté au cours des dernières semaines un intérêt plus discret pour le club lombard.

Toutefois, la revente immédiate du club par le fonds américain n’est pas encore actée. Représentant un petit actif dans son portefeuille, Elliott pourrait être tenté par la mise en place d’un plan de relance pour valoriser au mieux le Milan AC et réaliser une opération plus juteuse à moyen terme. Une option qui n’aurait pas été complètement écartée, d’autant qu’une procédure judiciaire intentée par Yonghong Li pourrait handicaper une telle transaction à court terme.

En attendant de connaître son sort, le Milan AC devrait se faire plutôt discret sur le marché des transferts en cette période estivale. Une discrétion qui tranchera par rapport aux nombreuses emplettes réalisées par le club lombard l’an dernier.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer