ligue magnus
Economie

« S’il y a bien une compétition qui souffrira, c’est la Ligue Magnus »

Matthieu Riegler - CC BY 3.0

Alors que la doctrine du huis clos avait été annoncée en début de semaine dernière par le Ministère des Sports, l’aggravation de la crise liée à la propagation du COVID-19 a provoqué une suspension de l’ensemble des compétitions sportives sur le territoire français. La plus grande incertitude plane désormais sur la date de reprise des compétitions et le maintien du format initial des différents championnats. Un arrêt prolongé des activités pourrait provoquer des tourments financiers, notamment au sein des clubs dont le modèle économique dépend fortement des revenus générés lors des jours de match. Ecofoot.fr s’est entretenu avec Franck Dayroze, fondateur du média Surlatouche.fr, au sujet du poids des revenus de billetterie dans le modèle économique des différentes ligues sportives françaises.

Les mesures prises en raison de la crise sanitaire provoquée par la propagation du COVID-19 créent une situation sans précédent pour l’ensemble des organisations sportives françaises. En premier lieu, les différents clubs professionnels ne génèrent plus de revenus de billetterie en raison des huis clos puis de l’arrêt total des compétitions. Quelles sont les formations les plus impactées par de telles mesures ? Quelle est la ligue sportive française la plus dépendante des recettes de billetterie ?

En France, la compétition qui dépend le plus des revenus de billetterie est la Ligue Magnus (ndlr : championnat de France de hockey sur glace). Les revenus de billetterie grand public des clubs représentent 26% du chiffre d’affaires du championnat. Jacques Reboh, Président des Bruleurs de Loups (Grenoble), a dernièrement précisé, qu’en y ajoutant la billetterie B2B, le ratio monte à 40%. On peut même penser que pour certains clubs de la compétition, les revenus de billetterie représentent plus de 50% de leur chiffre d’affaires.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°66


    « S’il y a bien une compétition qui souffrira, c’est la Ligue Magnus »
    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer